Go to Contents Go to Navigation

Tirs de canon côtière nord-coréen vers le Sud

Actualités 27.01.2010 à 13h31

Tirs de canon côtière nord-coréen vers le Sud

Séoul, 26 jan. (Yonhap) – La Corée du Nord a tiré ce matin des coups de canon en direction du sud dans les eaux frontalières délimitées par la NLL (Ligne de limite nord) dans la mer Jaune.

Un responsable militaire a expliqué qu'"une trentaine d’obus d'artillerie côtière ont été tirés par la marine nord-coréenne ce matin entre 9 heures 05 et 10 heures 16 dans les eaux proches de l’île de Baekryeong, au niveau de la NLL, frontière maritime intercoréenne", ajoutant : "L’affrontement a eu lieu à l’intérieur de la ‘zone interdite à la navigation’ imposée par le Nord, mais les obus n’ont pas franchi la frontière maritime du Sud en finissant à 2,4 km au nord de la NLL."

La Corée du Nord avait déclaré mardi une interdiction de navigation dans le secteur situé à l’est des îles de Baekryeong et Daecheong, à l’endroit où la NLL divise les eaux territoriales des deux pays. L’affrontement naval du 10 novembre dernier avait eu lieu dans la même zone à l’est de l’île de Daecheong.

Ce responsable a indiqué que "les tirs nord-coréens ont fait 20 ou 30 colonnes d’eau dans la mer" et que "les forces de notre marine nationale ont immédiatement répondu par une centaine de tirs de canon Vulcan dont la portée est de 3 à 4 km".

Un autre responsable militaire a ajouté : "Notre radar a capté des objets volants. On a tiré des coups de semonce selon la règle et une alerte a ensuite été émise à plusieurs reprises par le réseau de communication maritime." "Ce n’étaient pas des tirs de riposte, mais plutôt des tirs d’alerte car les points d’impact de nos tirs n’étaient pas dans les eaux du Nord", a précisé le responsable. Ce dernier a ajouté que ce n’était pas un accrochage puisqu’aucune autre arme n’avait été utilisée.

Un officiel du ministère de la Défense a affirmé que le contenu du message d’alerte émis par l’armée sud-coréenne était le suivant : "Vos tirs sont tombés dans les eaux proches de l’île de Baekryeong, il ne faut pas provoquer de tension et cessez immédiatement le feu sinon nous allons prendre des mesures identiques."

Le bureau présidentiel a convoqué les membres du conseil de la Sécurité nationale sous l’égide du chef du cabinet présidentiel, Chung Chung-kil, pour une réunion d’urgence. Le chef du Service national de renseignement, Won Sei-hoon, le ministre de la Défense, Kim Tae-young, et le ministre de l’Unification, Hyun In-taek, ont également participé à la réunion.

Le président Lee, actuellement en visite officielle en Inde, a rapidement été informé de cette nouvelle. Le ministère de la Défense a déclaré : "Nous sommes en train de regarder de très près, la situation au Nord et pour l’instant il n’y a pas eu de nouveau mouvement particulier côté nord".

Selon les sources militaires, il n’y a pas eu de dégât matériel et victime car les tirs nord-coréens étaient dirigés vers le ciel.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page