Go to Contents Go to Navigation

L’ambassadeur de Corée du Nord à Genève et proche de Kim Jong-il rentre au pays

Actualités 10.03.2010 à 13h20

L’ambassadeur de Corée du Nord à Genève et proche de Kim Jong-il rentre au pays

Genève, 09 mars (Yonhap) – L’ambassadeur de Corée du Nord à Genève, Ri Chol, connu pour être un grand gestionnaire des fonds secrets du leader nord-coréen Kim Jong-il, va bientôt quitter les fonctions qu’il occupait depuis 30 ans, selon une source diplomatique.

Ri Chol est considéré comme l’un des proches collaborateurs de Kim Jong-il, qui est allé jusqu’à confier ses trois fils à Ri pour leur éducation en Suisse. Il est perçu comme étant la personne à l’origine de l’envoi de médecins français à Pyongyang pour le traitement médical du chef du régime communiste.

"Le départ de l’ambassadeur Ri est imminent", a dit une source diplomatique sous couvert de l’anonymat sans donner plus de détails, ni l’origine de cette information. "Mais la date exacte de son départ est difficile à prévoir. Cela peut être dans quelques semaines ou dans plusieurs mois", a ajouté la source.

Le corps diplomatique en Suisse a sensiblement réagi à cette nouvelle, a précisé la source. "Il me paraît que cette attention particulière sur le départ de Ri vient du fait qu’il a séjourné en Suisse pendant si longtemps avec l’attention des médias spéculant sur sa gestion des caisses noires de Kim Jong-il", a expliqué cette source se référant au titre officiel du leader nord-coréen, le président de la Commission de la défense nationale de la Corée du Nord.

En avril 2006, Ri a lui-même publié un communiqué dénonçant les paroles du secrétaire d’état adjoint américain de l’époque, Christopher Hill, et actuel ambassadeur des Etats-Unis en Irak qui disait : "La Corée du Nord a envoyé secrètement environ 4 milliards de dollars sur un compte bancaire en Suisse."

Ri, âgé aujourd’hui de 75 ans, était en poste en Suisse depuis 1980, date à laquelle il a été nommé premier conseiller du représentant permanent de la Corée du Nord à l’Office des Nations unies à Genève avant d’être promu ambassadeur de Corée du Nord en Suisse en 1987. Depuis 1998, il occupait simultanément les deux fonctions.

La raison de son départ n’est pas encore claire. Certains disent que c’est à cause de son âge avancé et d’autres spéculent sur une décision en préparation à la succession au pouvoir du troisième fils du leader nord-coréen, Kim Jong-un, qui a reçu son éducation dans les écoles suisses.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page