Go to Contents Go to Navigation

Allocution présidentielle sur le naufrage du Cheonan : Extraits

Actualités 24.05.2010 à 18h28

Allocution présidentielle sur le naufrage du Cheonan : Extraits

Séoul, 24 mai (Yonhap) - Ce qui suit sont des extraits de l’allocution du président Lee Myung-bak donnée dans la matinée du lundi 24 mai (traduction : Agence de presse Yonhap)

Mes Chers concitoyens,

Je me tiens ici devant vous aujourd’hui, plus que jamais conscient que la péninsule coréenne doit faire face à une situation critique.

Mes Chers concitoyens,

Le Cheonan a été coulé par une attaque surprise à la torpille par la Corée du Nord. Une nouvelle fois, les auteurs étaient la Corée du Nord. Leur attaque est intervenue à un moment où le peuple de la République de Corée jouissait d’un repos bien mérité après une dure journée de labeur. Une fois de plus, la Corée du Nord a violemment brisé notre paix.

Le naufrage du Cheonan représente une provocation militaire nord-coréenne envers la République de Corée.

Depuis la fin de la guerre de Corée, le Nord s’est livré à d’incessantes provocations armées envers nous, avec l’attentat contre la délégation présidentielle au Mausolée des martyrs en Birmanie et l’explosion en vol de l’avion Korean Air 858. Cependant, les Nord-Coréens n’ont jamais officiellement reconnu les crimes qu’ils ont commis. C’est la même chose cette fois-ci. Ils continuent d’insister que le naufrage du Cheonan est une invention de mon gouvernement.

Une telle attitude de la part de la Corée du Nord ne me surprend pas, et c’est pourquoi j’avais insisté, depuis le départ, sur l’importance de conduire une enquête scientifique approfondie et objective sur l’incident. J’ai également demandé à la nation de faire preuve de patience et de retenue. Il était important pour nous de ne pas tirer de conclusions hâtives jusqu’à la publication de la conclusion de l’enquête.

Finalement, le 20 mai, le groupe mixte de l’enquête internationale a fait connaître ses conclusions, reposant sur des preuves irréfutables. Avec la publication de ce rapport final, aucun pays responsable au sein de la communauté internationale ne pourra nier le fait que le Cheonan a été coulé par la Corée du Nord.

Mes chers concitoyens,

Nous avons toujours toléré la brutalité de la Corée du Nord, à maintes reprises. Nous avons agi la sorte car nous avons toujours réellement recherché la paix sur la péninsule coréenne. Mais à présent, la situation est différente. La Corée du Nord devra payer un prix équivalent à ses provocations. Je continuerai de prendre des mesures fermes de manière à ce que le Nord rende compte de ses actes.

A partir de maintenant, aucun navire nord-coréen ne sera autorisé à emprunter quelque voie maritime que ce soit sous notre contrôle, ce qui avait été autorisé suite à l’accord sur le transport maritime intercoréen. Les voies maritimes réservées aux échanges et à la coopération intercoréenne ne doivent plus jamais être utilisées pour des provocations armées.

Le commerce et les échanges entre la République de Corée et la Corée du Nord seront également suspendus.

A l’avenir, la République de Corée ne tolèrera aucun acte de provocation de la part de la Corée du Nord et maintiendra un principe de dissuasion proactive. Si nos eaux territoriales, notre espace aérien ou notre territoire venaient à être violés, nous exercerons immédiatement notre droit à la légitime défense.

La provocation militaire du Nord envers le Cheonan le 26 mars a violé la charte des Nations unies et est en violation des accords existants qui avaient été conclus pour la paix et la stabilité sur la péninsule coréenne, y compris l’accord d’armistice de la guerre de Corée et l’accord de base entre la Corée du Sud et du Nord.

En étroite consultation avec les nations concernées, le gouvernement portera cette affaire devant le Conseil de sécurité des Nations unies, afin que la communauté internationale se joigne à nous pour que la Corée du Nord réponde de ses actes. De nombreux pays ont exprimé leur soutien entier pour notre position.

J'invite solennellement les autorités nord-coréennes à prendre les mesures suivantes. Présentez vos excuses immédiatement à la République de Corée et à la communauté internationale. Punissez immédiatement ceux qui sont responsables de cet incident et ceux qui y ont pris part. Il s'agit des mesures essentielles que le Nord doit prendre avant toute autre chose. Si le Nord continue d’offrir des prétextes et des affirmations fantaisistes comme elle en a été coutumière dans le passé, elle ne pourra trouver un seul endroit dans ce monde prêt à l’accueillir.

Mes chers concitoyens et compatriotes de Corée du Nord,

L’objectif principal de la République de Corée n’est pas la confrontation militaire. Notre objectif a toujours été de parvenir à une paix et à une stabilité réelle sur la péninsule coréenne. Notre objectif est d’apporter la prospérité à tous les Coréens. Notre vision est de parvenir à une réunification pacifique de la péninsule coréenne.

Cette année marque le 60ème anniversaire du début de la guerre de Corée. La République de Corée n’est plus ce qu’elle était à une époque, un pays pauvre souffrant des cicatrices de la guerre. Surgissant des ruines de la guerre, la République de Corée a réalisé un miracle impressionnant de progrès guidé par les fondations constitutionnelles de la démocratie libérale et de l’économie de marché. La République de Corée continue sa marche confiante vers le devant de la scène mondiale.

Pour le régime nord-coréen, il est temps à présent de changer.

Aujourd’hui, aucune nation ne peut maintenir la paix et développer son économie toute seule. Il est impératif de conduire des échanges, de coopérer avec le monde et d’emprunter la voie prise par tout le monde. Il est temps de regarder la réalité en face et de prendre une décision courageuse. Il est temps pour le régime nord-coréen de commencer à réfléchir sur ce qui est vraiment bon pour le régime lui-même et pour son peuple.

La péninsule coréenne ne doit pas se retrouver dans une zone dangereuse en Asie du Nord-Est. Les deux Corées doivent prendre l’initiative et résoudre ce problème. La péninsule doit devenir le nouveau berceau de la paix mondiale.

A travers la tragédie du Cheonan, nous avons appris une fois de plus une leçon douloureuse. Nous avions oublié le fait que la nation doit faire face au régime le plus belliqueux au monde.

Nous devons admettre que nos forces armées ont également commis des erreurs. Suite à cet incident, le gouvernement renforcera la capacité de réponse de la sécurité nationale. La discipline des forces armées sera rétablie, des efforts de réforme de l’armée seront rapidement menés à bien et la puissance de combat sera radicalement renforcée. La capacité de réponse militaire conjointe Corée du Sud-Etats-Unis sera renforcée davantage sur la base d’une alliance forte entre les deux nations.

La prise de conscience publique de l’importance de la sécurité nationale sera également renforcée. Nous ne devons jamais hésiter devant les menaces et les plans du Nord destinés à diviser. Nous ne devons faire qu’un lorsqu’il s’agit de la sécurité nationale.

Mes chers concitoyens,

Même si l’orage s’avère terrible, nous continuerons à marcher sans nous arrêter sur la voie menant à une nation prospère, une société solidaire et une nation forte.

Le grand peuple de la République de Corée bâtira un pays encore plus grand.

Mes chers compatriotes,

Joignons nos forces et allons ensemble de l’avant.

Je vous remercie.

bruno@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page