Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Ministère de la Défense : Le rallongement du service militaire n'est pas en cours d'examen

Actualités 16.08.2010 à 15h38

Ministère de la Défense : Le rallongement du service militaire n'est pas en cours d'examen

SEOUL, 16 août (Yonhap) -- Le ministère de la Défense a annoncé lundi qu'il n'envisageait pas d'allonger la durée du service militaire obligatoire, rejetant ainsi un appel qui avait été lancé par une commission présidentielle sur la sécurité nationale.

En vertu d'une décision prise en 2007 par le gouvernement de l’ancien président libéral, Roh Moo-hyun, la Corée du Sud a mis en œuvre des plans pour raccourcir la durée du service militaire à 18 mois d'ici 2014.

L’opposition à la réduction de la durée du service militaire est de plus en plus grande chez certains fonctionnaires du bureau présidentiel depuis que le président conservateur Lee Myung-bak a pris ses fonctions au début de 2008. La semaine dernière, le chef de la commission présidentielle pour la sécurité nationale a affiché son opposition sur le raccourcissement de la durée du service militaire, en parlant d’un «vide de sécurité possible».

En réponse, le porte-parole du ministère de la Défense Won Tae-jae a déclaré aux journalistes : «Nous n’examinons pas la question de l’augmentation de la durée du service militaire.»

Vendredi, le conseiller du président a insisté que la durée du service militaire devait être d’au moins 24 mois afin de maintenir des forces armées professionnelles et des capacités suffisantes.

Dans le cadre d'un vaste plan de réforme de l'armée, la Corée du Sud envisage également de réduire le nombre de ses effectifs à environ 500.000 hommes en 2020, contre 655.000 à l'heure actuelle.

Le porte-parole a cependant noté que son ministère partageait le point de vue sur la nécessité d'étendre le service militaire.

«Le ministère s'attend à avoir des difficultés pour maintenir le niveau des effectifs à environ 500.000 en 2020, si la durée du service militaire est réduite à 18 mois», a déclaré Won.

Tout homme sud-coréen en bonne santé physique et mentale a le devoir d’effectuer au moins deux ans de service militaire, un élément clé de la défense sud-coréenne contre la Corée du Nord. Les deux Corées sont techniquement toujours en état de guerre comme la guerre de Corée de 1950-1953 s'est terminée par un accord d’armistice et non par un traité de paix.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page