Go to Contents Go to Navigation

(SYNTHESE) G20 : le G20 convient de fixer les lignes directrices pour les comptes courants avant juin 2011

Actualités 12.11.2010 à 19h41

(SYNTHESE) G20 : le G20 convient de fixer les lignes directrices pour les comptes courants avant juin 2011

SEOUL, 12 nov. (Yonhap) -- Les dirigeants du Groupe des Vingt ont convenu ce vendredi d'établir ensemble les lignes directrices indicatives pour résoudre les déséquilibres des comptes courants avant la fin de la première moitié de l'année prochaine.

En publiant la «Déclaration des dirigeants du G20» après deux jours de sommet à Séoul, les leaders du G20 ont également convenu de chercher un système de taux de change déterminés par le marché, de renforcer la flexibilité des taux de change et de s'abstenir de toute dévaluation compétitive des monnaies.

«Si l'accord est appliqué, il contribuera à prévenir une nouvelle crise économique mondiale. Nous devons coopérer pour cela», a dit le président sud-coréen Lee Myung-bak dans la conférence de presse d’après sommet.

C'était la cinquième rencontre des dirigeants du G20 depuis leur premier sommet en 2008 pour discuter des réponses communes à la crise qui a ravagé l'économie mondiale à cette époque. Le G20, qui inclut les pays industrialisés et émergents, représente 85% de l'économie mondiale.

Le sommet de cette semaine est arrivé dans un contexte de guerre des monnaies entre la Chine et les Etats-Unis. Les Etats-Unis prétendent que la politique des changes de la Chine a aggravé le commerce mondial et le déséquilibre des comptes courants.

Avec comme objectif de résoudre les conflits, les pays du G20 ont discuté de la limitation des excédents et déficits afin d’assurer une croissance équilibrée. Cependant, les différences étaient trop grandes et l’établissement d’un accord spécifique pour limiter les déséquilibres avec des lignes directrices indicatives a été remis à l’année prochaine.

«Ces lignes directrices indicatives composées d'une série d'indicateurs devraient servir de mécanisme pour repérer rapidement les déséquilibres importants qui nécessitent des actions préventives et correctives», a souligné la déclaration.

Le président sud-coréen Lee Myung-bak a noté que l’établissement d’un calendrier représentait un progrès remarquable. «Pour l'instant, en conclusion, (le monde) est sorti de la guerre des changes», a-t-il annoncé à la conférence.

Le président américain Barack Obama a accueilli positivement la déclaration, en annonçant que les 20 principales économies étaient sur la bonne voie. Cependant, Obama a augmenté la pression sur la Chine en exhortant le pays à augmenter la valeur du yuan.

«Le sujet de la monnaie chinoise est irritant non seulement pour nous, mais aussi pour beaucoup de partenaires commerciaux chinois», a-t-il dit à sa conférence de presse.

Les autres accords passés au sommet incluent la modernisation du Fonds monétaire international (FMI), le renforcement du filet de sécurité financière mondiale et l’aide aux pays en développement pour équilibrer et partager la croissance.

«Nous surveillerons et évaluerons la mise en œuvre des engagements établis aujourd'hui et dans le passé d’une manière transparente et objective», ont annoncé les dirigeants dans la déclaration. «Nous serons responsables. Nous tiendrons nos promesses.»

Les dirigeants ont également déclaré que les actions convenues aujourd'hui aideraient à renforcer l'économie mondiale, accéléreraient la création d'emplois, faciliteraient la stabilisation du marché financier, réduiraient les écarts de développement et encourageraient la «croissance partagée au-delà de la crise».

Le sommet du G20 a rassemblé environ 4.000 officiels. Il a vu la présence du président américain Barack Obama, du président chinois Hu Jintao, du Premier ministre japonais Naoto Kan, du président français Nicolas Sarkozy et du président russe Dmitri Medvedev.

Les dirigeants de l'Espagne et de quatre autres pays invités ainsi que les chefs de l'ONU et d'autres organisations internationales ont également participé au sommet.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés de l’actualité
Les plus appréciés
Les plus ajoutés
more
more
more
Accueil Haut de page