Go to Contents Go to Navigation

(SYNTHESE) Le président Lee a accepté la démission du ministre de la Défense

Actualités 25.11.2010 à 21h10

(SYNTHESE) Le président Lee a accepté la démission du ministre de la Défense

SEOUL, 25 nov. (Yonhap) -- Le président Lee Myung-bak a accepté la démission du ministre de la Défense, a annoncé ce soir le palais présidentiel, Cheong Wa Dae.

Lors d'une conférence de presse, le secrétaire général du cabinet présidentiel, Yim Tae-hee, a fait savoir que «le président Lee Myung-bak a décidé d’accepter la démission du ministre de la Défense, Kim Tae-young». «Le ministre Kim avait déjà offert sa démission le 1er mai dernier mais n’avait pas été retenue pour qu’il s’occupe de l’affaire du naufrage du Cheonan et des autres sujets importants concernant la sécurité.»

«Il a également été décidé de changer le conseiller à la défense du cabinet présidentiel», a ajouté le secrétaire général du cabinet présidentiel, en ajoutant que «en raison des incidents récents au sein de l’armée, le président a accepté l’avis de démission du ministre de la Défense et a réfléchi sur son successeur avec le Premier ministre, Kim Hwang-sik». «Le nom du candidat au poste de ministre de la Défense sera connu demain.»

Il a été confirmé que «l’actuel ministre de la Défense Kim continuera son travail jusqu’à la nomination de son successeur».

Le palais présidentiel avait déjà entamé le travail de sélection de son successeur juste après l’attaque d’artillerie de la Corée du Nord sur l’île de Yeonpyeong et deux ou trois noms ont été retenus, selon le palais présidentiel.

Le secrétaire général du cabinet présidentiel Yim a précisé que «les candidats sont tous des officiers militaires à la retraite».

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page