Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Sept nouveaux cas de fièvre aphteuse confirmés

Actualités 02.01.2011 à 16h28

(2e LD) Sept nouveaux cas de fièvre aphteuse confirmés

SEOUL, 02 jan. (Yonhap) -- La Corée du Sud a confirmé sept nouveaux cas de fièvre aphteuse dans des fermes bovines et porcines ce dimanche, malgré ses efforts de quarantaine à travers tout le pays pour contenir la propagation de la maladie hautement contagieuse, ont indiqué des officiels du gouvernement et de la province du Chungcheong du Sud.

Le gouvernement provincial du Chungcheong du Sud a déclaré que deux vaches d’une ferme à Cheonan, à 92 km au sud de Séoul, ont donné des résultats positifs pour la fièvre aphteuse.

Tous les 50 animaux de la ferme seront abattus et enterrés pour prévenir la propagation de la fièvre aphteuse, a indiqué le gouvernement local. Le bétail dans un rayon de 10 km autour du foyer d’apparition de la maladie ne pourra être déplacé par mesure de précaution.

Une ferme de bovins à Gwangmyeong, dans la province du Gyeonggi, juste au sud-ouest de Séoul, a également été affectée par l’épidémie animale, augmentant les inquiétudes sur une contagion possible à Séoul et dans ses environs.

Tous les 74 bœufs seront abattus et les entrées et sorties du bétail dans un périmètre de 10 km seront interdites, a précisé le centre de contrôle de la fièvre aphteuse de la province du Gyeonggi.

Un autre bœuf d’une ferme de la province du Gangwon a aussi été contrôlé positif pour la maladie contagieuse.

Tous les animaux à onglons dans un rayon de 500 m de la ferme située à Gangneung, à 238 km à l’ouest de Séoul, ont été ordonnés d’être abattus par mesure de précaution, a annoncé le gouvernement provincial du Gangwon.

Quatre autres fermes, dont une porcine, ont aussi été touchées par la fièvre aphteuse, selon le ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture, de la Forêt et de la Pêche.

Au total, 81 animaux de 31 districts, répartis dans six provinces, ont été affectés par la récente apparition de la maladie animale, a affirmé le ministère.

Parmi 106 cas suspects, le ministère pourrait rendre publics les résultats des tests plus tard dans la journée, a-t-il ajouté.

Le dernier cas intervient après que le premier cas a été confirmé à Andong, à 270 km au sud de Séoul le 29 novembre. La Corée du Sud a confirmé le nombre le plus important de cas de la maladie de son histoire.

Séoul a rapporté au total 81 cas, avec un bon nombre de cas qui n’ont pas été inclus dans les statistiques de la fièvre aphteuse comme les animaux ont été abattus avant les examens, dans quatre provinces et à la ville d’Incheon, à l’ouest de Séoul.

Plus de 662.647 têtes de bétail ont été ordonnées d’être abattues et l’opération de vaccination de 452.063 animaux répartis dans 18.221 fermes à travers tout le pays est en cours pour endiguer la propagation de la maladie. Les pertes sont estimées à plus de 520 milliards de wons (463 millions de dollars).

Le pays a été touché par la maladie en 2000, 2002 et à deux reprises en 2010.

Compte tenu de la gravité de la situation, Séoul a annoncé le 22 décembre la vaccination du bétail et a renforcé le niveau d’alerte concernant la quarantaine à rouge – le niveau le plus élevé sur une échelle qui compte quatre niveaux. Le gouvernement a également mis en place un centre de contrôle afin de centraliser la gestion de la crise.

La fièvre aphteuse touche tous les animaux à onglons, comme les bovins, les porcs, les cerfs et les chèvres, et est classée comme une maladie figurant sur la «liste A» de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), basée à Paris. Les pays qui rapportent la maladie ne peuvent exporter de viande d’animaux à onglons.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page