Go to Contents Go to Navigation

Le Parti démocrate lance une structure pour unir l'opposition

Actualités 12.12.2011 à 16h30

Le Parti démocrate lance une structure pour unir l'opposition

SEOUL, 12 déc. (Yonhap) -- Le principal parti de l'opposition, le Parti démocrate (PD) a approuvé hier soir la création d'une structure unissant plusieurs partis d'opposition dont le Parti d'union des citoyens et le syndicat national des ouvriers, Federation of Korean Trade Union (FKTU), lors de son congrès qui a eu lier hier soir au stade de Jamsil.

Après sa première réunion ce lundi, le président de la structure, le député Choi In-kee a déclaré dans un communiqué de presse, «nous allons rencontrer nos homologues du Parti d'union des citoyens d'ici à la fin de cette semaine afin de conclure la fusion entre les deux partis».

Dans cette optique, des responsables des deux partis se réuniront le 13 décembre afin de discuter sur le nom du nouveau parti, sa constitution et ses principes généraux, ses représentants, la localisation de son siège, les modalités d’élection des dirigeants et les branches du parti dans les villes etc.

Le congrès du PD avait rassemblé ses membres hier en vue de faire approuver le projet de fusion ou d'union avec d'autres partis d'opposition et autres organisations civiques, et le vote a abouti sur un résultat net en faveur du projet d'union (4.427 pour et 640 contre).

Si les opposants au projet ont contesté en indiquant que le nombre de votants n'atteignait pas le quorum requis par les règlementations du parti, une réunion des hauts dirigeants a validé le processus d'approbation de l'union des oppositions, opérationnelle dès aujourd’hui.

Les partis d'opposition sont actuellement en plein mutation en vue des législatives prévues pour avril prochain et les gauchistes ont ainsi formé le parti unifié le 4 décembre sous la bannière du Parti du progrès unifié rassemblant le Parti de Rhyu Si-min, l’ancien bras droit Roh Moo-hyun, le Parti démocrate du travail.

La réaction du principal parti de l'opposition n'a cependant pas été aussi prompte en raison des dissensions internes au sujet des modalités de fusion. Les deux grandes figures du parti dont l'actuel président du PD, Sohn Hak-kyu et Park Jie-won, grand actionnaire du PD et bras droit de l'ancien président Kim Dae-jung, étaient en effet opposés au sujet de la façon de procéder à l'union des oppositions, jusqu'à hier soir lors du congrès du parti.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page