Go to Contents Go to Navigation

Feu vert pour le redémarrage du réacteur nucléaire Gori-1

Actualités 04.07.2012 à 16h57

Feu vert pour le redémarrage du réacteur nucléaire Gori-1

SEOUL, 04 juil. (Yonhap) -- La Commission de sûreté et de sécurité nucléaires a donné ce mercredi son feu vert pour le redémarrage du réacteur de la centrale nucléaire de Gori qui a fait l’objet d’une inspection suite à une panne d’alimentation et à des tentatives visant à dissimuler cet incident.

A l’issue de près de quatre mois de vérifications, la commission a estimé dans un communiqué de presse que le réacteur Gori-1 était sûr et opérationnel : «Après confirmation de sa sûreté, la commission de sécurité a autorisé le redémarrage du réacteur nucléaire qui avait été suspendu le 12 mars.»

Le ministère de l’Economie de la connaissance a noté pour sa part que la décision de la commission ouvrait la voie au redémarrage immédiat du réacteur de 578 mégawatts mais qu’il ne le relancerait pas tant que les doutes de toutes les personnes impliquées n’auront pas été dissipés totalement, notamment celles proches géographiquement du réacteur.

«Du fait que cela constitue une question nationale et un sujet de préoccupation important pour les gens de Busan et autour de la centrale nucléaire, le gouvernement fera redémarrer le réacteur à un moment approprié, après avoir expliqué en détail le résultat de l’inspection de sécurité et les mesures futures qui garantiront la sûreté du réacteur», a promis le ministère.

La commission avait dû ordonner la fermeture provisoire du réacteur Gori-1 datant de 1978 après qu’un rapport tardif a révélé que celui-ci a connu une baisse de régime anormale et temporaire au cours d’une opération de maintenance régulière en février dernier.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page