Go to Contents Go to Navigation

Songdo, ville d’accueil du siège de FVC prend son élan international

Actualités 20.10.2012 à 21h05

INCHEON, 20 oct. (Yonhap) -- Songdo, un ville bâtie sur le terrain asséché dans l’agglomération d’Incheon, à 35 km au sud-ouest de la capitale de la Corée du Sud, va accueillir le siège du Fond vert pour le climat (FVC) par le vote de son 2e conseil d’administration tenu même à Songdo, dans un parc d’exposition, Convensia ce samedi. Avec cette sélection, Songdo, s’apprête à réanimer ses activités d’attraction au plan international qui étaient tombées dans un rythme ralenti.

Ce quartier développé pour les activités internationales par ses atouts géographiques, à 15km de l’aéroport international d’Incheon qui relie les principales villes de l’Asie de l’Est notamment Pékin, Shanghai, Tokyo ou Hong-Kong, a été conçu comme une ville compacte et intelligente attirant les centres de recherche, les universités et les entreprises multinationales.

L’accueil d’un secrétariat du FVC rendra Songdo une image de ville écologique, des actions environnementales et financières à l’échelle internationale puisque le volume du fonds qui va recueillir jusqu’en 2020, s’élèvant à 800 milliards de dollars comparable à celui du Fonds monétaire international (FMI) qui détient ses capitaux de 845 milliards de dollars. Son statut d’une organisation internationale et le niveau d’activités sont estimés au même niveau de la Banque mondiale (BM) et de la Banque asiatique de développement (BASD).

Un responsable de la municipalité d’Incheon a confié que «l’occasion permettra à Incheon de se développer comme une ville qui assume ses activités à la fois économiques et environnementales au plan international.» Effectivement, la ville internationale Songdo dispose à sa proximité d’un aéroport international reliant 182 villes du monde (20 minutes du trajet) avec les meilleures infrastructures d’information et de technologie des communications ainsi que ses environnements favorables à l’échange commercial international. Plusieurs écoles internationales sont déjà installées sur place dont l’université de New York en Corée puis Chadwick International School, un facteur positif pour les étrangers qui travaillent dans cette ville.

La sélection de Songdo comme une ville d'accueil du secrétariat de Fonds vert pour le climat affectera également l’économie locale dont son volume annuel est estimé s’élève à 191,7 milliards de wons (1.330 millions d’euros) pour l’accueil du siège du FVC, sur une base de calcul de 500 employés pour son début. Le nombre des employés atteindra en 2020 environ 8.000. L’impact économique global sera plus important donc son chiffre arriverait à 380 milliards de wons, 2.640 millions d’euros pour chaque année avec une création de 1.915 nouveaux postes.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page