Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Nouveau record de la dette en pourcentage du PIB en 2012

Actualités 27.03.2013 à 11h04

SEOUL, 27 mars (Yonhap) -- Le niveau de la dette totale de la Corée du Sud par rapport à sa production économique a atteint l’année dernière un nouveau record alors que le taux d'endettement a progressé à un rythme rapide malgré le ralentissement économique, ont montré ce mercredi des données de la Banque de Corée (BOK).

La dette combinée des ménages, des entreprises et du gouvernement s’est élevée à 3,61 millions de milliards de dollars (3.260 milliards de dollars) à la fin de 2012, selon les données de la BOK. La dette totale du pays a atteint l’année dernière 283% du produit intérieur brut (PIB) nominal, un record historique, en hausse par rapport aux 278% enregistrés l’année précédente.

Le taux correspondant s’est situé à 227% lors de la crise financière asiatique de 1997-1998. Même en pleine crise financière mondiale, le taux s’est établi à 274% en 2008 et 278% en 2009. Cet alourdissement du poids de la dette totale par rapport au PIB est intervenu alors que les dettes ont augmenté à un rythme plus rapide que la production économique, suscitant des inquiétudes selon lesquelles le surendettement pourrait devenir un frein pour l’économie nationale.

Le PIB nominal a progressé l’année dernière de 3% en glissement annuel alors que les dettes financières détenues par les ménages, les sociétés et le gouvernement ont crû de 4,9%. L’endettement des ménages coréens est souvent cité comme l’un des principaux facteurs qui handicapent la quatrième économie d’Asie car l’endettement important des ménages est susceptible de contracter la demande locale et par la même occasion freiner la croissance économique. Les dettes des ménages coréens ont totalisé 959.400 milliards de wons à la fin de l’année dernière.

La dette globale du gouvernement central et des administrations locales a plus que triplé l’année dernière à 469.600 milliards de wons par rapport à 2003, ont montré les données. Durant la même période, la dette détenue par les ménages et les organisations à but non lucratif a plus que doublé à 1,158 million de milliards de wons.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page