Go to Contents Go to Navigation

Introduction de 36 hélicoptères d’attaque américains Apache Guardian

Actualités 17.04.2013 à 17h59

SEOUL, 17 avr. (Yonhap) -- L’Administration du programme d’acquisition de défense (DAPA) a pris la décision cet après-midi d’introduire 36 hélicoptères Apache Guardian (AH-64E) pour le projet d’acquisition d’hélicoptères d’attaque destinés à détruire les aéroglisseurs et chars nord-coréens.

Lors de la 66e réunion de la Commission du programme de défense dirigée par le ministre de la Défense cet après-midi, l’hélicoptère d’attaque américain conçu par Boeing a été retenu. Le budget pour les acquisitions s’élèvera à 1.800 milliards de wons, soit environ 1,22 milliards d’euros, et les 36 hélicoptères seront livrés entre 2016 et 2018. La Corée du Sud deviendra le quatrième pays au monde à se doter d’Apache, après les Etats-Unis, Taïwan et l’Arabie saoudite.

Pour cet appel d’offres, trois constructeurs aéronautiques s’étaient fait concurrence : l’Apache de Boeing, le Viper (AH-1Z) de l’entreprise américaine Bell et le T-129 turc. Les Etats-Unis ont promis de transférer quelque 25 technologies pour la conception d’un rotor à bruit réduit, la fabrication de six pièces en Corée et six matières de soutien logistique militaire.

Le porte-parole de la DAPA a expliqué que «ces hélicoptères d’attaque de taille remplaceront ceux en opération actuellement et renforceront les moyens de prévention des attaques nord-coréennes des chars dans les environs de la capitale». L’Apache, surnommé «tueur de chars», est doté de 16 missiles Hellfire d’une portée de 8 km et d’un radar Long Bow capable de cibler 256 objets simultanément.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page