Go to Contents Go to Navigation

Formule 1 : le Grand Prix de Corée 2014 n’aura pas lieu

Actualités 05.12.2013 à 11h19

MUAN, 05 déc. (Yonhap) -- Le Grand Prix de Corée 2014 de Formule 1 n’aura pas lieu suite à une décision d’exclusion à une réunion du Conseil mondial du sport automobile rattaché à la Fédération internationale de l’automobile (FIA) qui a fixé son calendrier 2014 à Paris mercredi (heure locale), d’après la province du Jeolla du Sud.

Trois pays ont été retirés de la saison à venir : la Corée du Sud, les Etats-Unis et le Mexique. La prochaine saison débutera à Melbourne, en Australie, le 16 mars pour un total de 19 grands prix dont le dernier se déroulera à Abou Dhabi le 23 novembre. La première raison de cette exclusion serait la demande de réduction des droits d’organisation de 40% cette année par la province du Jeolla du Sud en raison de déficits chroniques depuis quatre ans.

La Formula One Management (FOM), chargé de l’opération des courses, a refusé. La province du Jeolla du Sud a versé l’an dernier en droits 43,7 millions de dollars mais cette année, le comité d’organisation du Grand Prix de Corée a proposé à la FOM 27 millions de dollars sous forme de droits.

Le cumul des déficits subis par la province du Jeolla du Sud pour cet évènement sportif international s’élève à 191 milliards de wons, soit l’équivalent de 180 millions de dollars. La première année du GP de Corée a marqué un déficit de 68,3 millions de dollars, suivi de 61 millions en 2011, 38,6 millions en 2012 et d’une estimation de 18,1 millions de dollars pour l’année 2013.

Avec cette décision de la FOM, la province du Jeolla du Sud a informé que le GP de Corée de Formule 1 n’aurait pas lieu cette année et le comité d’organisation projette une reprise de l’évènement en avril ou octobre 2015 mais les négociations avec la FOM s’annoncent d’ores et déjà très difficiles.

Les élections régionales prévues l’an prochain pourraient être également une variable à la reprise du Grand Prix à Yeongam puisque la plupart des candidats au poste de gouverneur de la province du Jeolla du Sud ne sont pas tellement favorables à la tenue du GP de Corée.

Le contrat signé pour le GP de Corée prévoit l’organisation de l’évènement durant sept ans (2010-2016) alors en cas d’abandon des autres courses, il pourrait y avoir des problèmes juridiques sur le plan international, la crédibilité chuterait et l’avenir du Circuit international de Corée deviendrait un grand point d’interrogation.

Un responsable de la province a indiqué à ce sujet que «l’annulation de l’évènement était plus ou moins prévisible alors on projette d’accueillir à nouveau l’évènement en 2015». Le GP de Corée 2012 a attiré tout de même 87.000 spectateurs tandis que cette année le nombre a baissé à 79.000 fans.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page