Go to Contents Go to Navigation

La KDB achèvera la vente de STX Europe en juin prochain

Actualités 13.03.2014 à 09h43

SEOUL, 13 mars (Yonhap) -- L’examen de la situation financière de STX Europe est entré dans sa phase finale et la procédure de vente s’accélérera donc, selon le créancier principal du groupe STX, la Korea Development Bank (KDB), ce jeudi.

D’après la KDB, le cabinet comptable Deloitte Anjin achèvera son examen de STX Europe à la fin de ce mois-ci alors que la banque distribuera un guide d’investissement, indiquant un démarrage de la procédure de vente avec l’objectif d’une transaction en juin prochain.

Cependant, la KDB a émis des réserves sur la valeur de STX Europe puisque l’examen financier est toujours en cours. Elle sera déterminée juste après la sortie du résultat de cet examen. Mais pour arriver à une transaction réelle, le calcul sera plutôt compliqué car la part dans STX Europe et ses deux filiales, STX France et STX Finlande, représente peu de marge de manœuvre en raison de la participation des deux gouvernements locaux concernés.

Dans STX Europe, STX O&S détient 66,7% du capital alors que STX Engine dispose de 33,3%. Aussi, le gouvernement français possède 33,3% dans STX France alors qu’une personne recommandée par la partie finlandaise occupe une place au sein du conseil d’administration de STX Finlande.

En 2008, le groupe STX a racheté le constructeur naval le plus important en Europe, le norvégien Acker Yards, avant de transformer le nom de la société en lui donnant celui de STX Europe. Les activités principales de ce constructeur naval sont la construction de bateaux croisières et de bâtiments de guerre.

Au niveau des investissements à l'époque, le groupe STX a versé 300 milliards de wons (environ 200 millions d’euros) et a obtenu un prêt de 1.100 milliards de wons (730 millions d’euros). Un responsable de la KDB a indiqué à propos du scénario de vente qu’«il est tout à fait possible de voir deux types de vente : une vente de l’ensemble ou des ventes séparées».

Si tout se passe bien, la crise de liquidités du groupe STX sera en partie résolue et STX O&S pourra récupérer approximativement 170 milliards de wons (environ 110 millions d’euros) et 37 milliards de wons pour STX Engine, d’après une estimation de Deloitte Anjin.

Un spécialiste du secteur des investissements a analysé qu’«il est rare de voir un constructeur naval produire des bateaux de croisière et des bâtiments de guerre à l’échelle mondiale. STX Europe a beaucoup de potentiel au niveau des ventes grâce à sa rareté».

Le mois dernier, le président du groupe et fondateur de l’empire STX, Kang Duk-soo, s’est retiré de la direction du groupe. Après, les créanciers ont porté plainte contre lui pour abus de confiance. Avec sa démission, les créanciers ont accordé un financement supplémentaire de 1.800 milliards de wons le 19 février dernier.

jhoh@yna.co.kr

(END)

(FIN)

Accueil Haut de page