Go to Contents Go to Navigation

Le propriétaire du Sewol et son entourage accusés de corruption

Actualités 29.04.2014 à 11h49

INCHEON, 29 avr. (Yonhap) -- Kim Han-sik, le PDG de Chonghaejin Marine Co., l’entreprise à laquelle appartient le Sewol qui a coulé le 16 avril au large de l’île de Jindo, est apparu ce mardi vers 10h au Bureau des procureurs du district d’Incheon pour répondre aux nombreuses allégations de corruption dont lui et sa famille font actuellement l’objet.

Sa convocation entrait dans le cadre de la vaste enquête cherchant à déterminer les causes du naufrage du ferry qui a fait 193 morts et 109 disparus à ce jour. Des 476 personnes qui se trouvaient à bord du bateau, seules 174 ont pu être secourues.

Le Parquet soupçonne l’homme de 72 ans d’être l’un des sept proches de Yoo Byung-eun, l’ancien patron de Semo Marine Co., la société qui opérait précédemment le Sewol, et d’avoir grandement participé aux crimes dont Yoo serait à l’origine.

Yoo et la famille de Kim sont accusés d’avoir détourné des fonds, abandonné leurs devoirs, fui le fisc et versé des pots-de-vin, ont détaillé les procureurs. Yoo est notamment soupçonné d’avoir accumulé au moins 240 milliards de wons (230,7 millions de dollars) provenant d’actifs de Semo et de n’avoir pas su gérer l’entreprise convenablement.

Le Parquet a également demandé au deuxième fils et à la fille de Yoo de rentrer en Corée pour être interrogés. Le deuxième fils, Yoo Hyuck-ki, est l’un des plus grands actionnaires du holding I-One-I, avec le premier fils, Dae-hyun. Cette société possède des parts dans Chonhaiji, un constructeur naval, qui à son tour détient environ 40% de Chonghaejin Marine.

Yoo Hyuck-ki dispose par ailleurs de près de 10% de Ahae Corp., une entreprise de peinture, et Ahae Press Corp., alors que le premier fils contrôle la majorité du capital de Chonghaejin et Dapanda Co., une société de vente à domicile.

Ces participations croisées ont aidé la famille à gérer et contrôler un groupe notable d’entités, dont plus d’une dizaine de filiales établies à l’étranger et impliquées dans la gestion du Sewol.

Kim, qui possède 11,6% de Chonghaejin, est l’un des trois principaux actionnaires de l’opérateur du ferry, avec ses deux fils, ont précisé les procureurs. Il est apparu en public la semaine dernière dans une chaise roulante lorsque sa société a présenté des excuses suite à la catastrophe.

xb@yna.co.kr

(END)

(FIN)

Accueil Haut de page