Go to Contents Go to Navigation

Des plans de réacteurs nucléaires ont été piratés

Actualités 21.12.2014 à 10h41

SEOUL, 21 déc. (Yonhap) -- Des documents internes de Korea Hydro & Nuclear Power Co. (KHNP), notamment des plans de réacteurs nucléaires sud-coréens, ont été dérobés et publiés de nouveau vers 1h30 ce dimanche sur Internet, pour la quatrième fois depuis le 15 décembre.

Un internaute, qui serait à l’origine de ces vols de données, a publié sur le réseau social Twitter des documents internes concernant le Réacteur 2 de la centrale de Kori, le Réacteur 1 de la centrale de Wolsong et le manuel informatique utilisé dans les centrales nucléaires du pays.

Le soi-disant «président du groupe antinucléaire à Hawaï» a demandé d’arrêter le fonctionnement des premier et troisième réacteurs à Kori et le deuxième à Wolsong à partir du jour de Noël, en menaçant d'effectuer une deuxième série de «destructions» si les réacteurs ne sont pas arrêtés.

KHNP a indiqué hier que la publication de ces documents qui ne contiennent pas d'informations confidentielles n'affectera pas la sécurité des centrales nucléaires dans un communiqué de presse. La société a néanmoins dit qu’elle effectuerait un exercice de simulation général contre l’éventualité d’une cyberattaque en vue de renforcer ses contre-mesures.

Le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie Yoon Sang-jick a présidé lui aussi une réunion extraordinaire pour vérifier la cybersécurité hier matin suite à la fuite des documents internes en convoquant des chefs d’entreprises publiques spécialisées dans la production d'électricité et d'énergies, dont Korea Electric Power Corp. (KEPCO).

sunhanllee@yna.co.kr

(END)

(FIN)

Accueil Haut de page