Go to Contents Go to Navigation

Un Sud-Coréen porté disparu en Turquie

Actualités 18.01.2015 à 14h56

GAZIANTEP, Turquie, 18 jan. (Yonhap) -- Un adolescent sud-coréen récemment porté disparu dans le sud de la Turquie aurait pu se rendre en Syrie pour rejoindre l’Etat islamique, selon un journal local.

Aucune affaire n’a été retrouvée dans la chambre d’hôtel du jeune homme à Kilis, laissant penser que ce dernier aurait entrepris un voyage, éventuellement en Syrie. L’adolescent de 18 ans du nom de Kim aurait échangé des e-mails avec l’Etat islamique avant d’arriver en Turquie le 8 janvier avec un autre Sud-Coréen, selon un journal local.

L’ambassade sud-coréenne en Turquie a fait savoir que ces informations contiennent des «erreurs», mais a confirmé que Kim a fait ses valises et a laissé derrière lui son compagnon de voyage. Ce dernier a déclaré à la police turque avoir recherché Kim pendant trois jours avant de contacter les autorités.

La mère de l’adolescent a déclaré samedi que son fils a échangé des e-mails avec son ami turc nommé Hassan, laissant penser qu’ils auraient pu se rencontrer à Kilis, qui se situe près de la frontière syrienne. La police sud-coréenne a révélé que l’analyse des données téléphoniques de l’adolescent ne montre pas qu’il ait eu le moindre contact avec l’Etat islamique.

Le ministère des Affaires étrangères a confirmé que le gouvernement et les autorités turques font leur possible pour tenter de localiser l’adolescent. Aucune thèse n’est privilégiée pour le moment.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page