Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) MERS-CoV : le gouvernement révèle les noms des 24 hôpitaux concernés

Actualités 07.06.2015 à 13h36

SEOUL, 07 juin (Yonhap) -- Le gouvernement a révélé ce dimanche les 24 hôpitaux où des cas de coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) ont été déclarés. Le Premier ministre intérimaire Choi Kyung-hwan a annoncé les noms des hôpitaux lors d’une conférence de presse tenue à Sejong ce matin à 11 heures.

Le gouvernement avait auparavant uniquement nommé l’hôpital St.Mary à Pyeongtaek dans la province du Gyeonggi, lieu de la première infection, et le centre médical Samsung, où un médecin infecté aurait été en contact avec plus de 1.500 personnes. La liste complète comprend plusieurs autres hôpitaux à Pyeongtaek et à Séoul.

Le Premier Ministre intérimaire Choi a déclaré que «le gouvernement révèle la liste des hôpitaux où il y a eu des cas de contamination confirmés afin de garantir la sécurité des citoyens. La contamination du coronavirus se fait dans les hôpitaux mais pas dans les quartiers aux alentours. Il est inévitable de renforcer le contrôle dans ces hôpitaux».

Il a ajouté que «le gouvernement a pris connaissance exacte des allées et venues des infectés et la révélation d’aujourd’hui vise à dissiper l'incertitude. Le gouvernement continuera à faire connaître la liste des hôpitaux si de nouveaux cas sont détectés». Choi a indiqué que «les malades infectés bénéficient de soins médicaux dans les hôpitaux où il y a des salles spécifiques aménagées pour contrer la propagation.»

Concernant les mesures réelles afin de contrer l’épidémie, Choi a affirmé que «la surveillance des personnes mises en quarantaine sera renforcée et si nécessaire, nous allons utiliser la localisation par téléphone mobile. Le gouvernement demande la compréhension du public pour ces mesures qui visent à protéger nos familles et nos voisins».

D’après la déclaration du Premier ministre, le ministère de la Santé centralisera toutes les opérations regroupant les institutions concernées alors que le gouvernement mettra toute son énergie à contrer la propagation jusqu’à mi-juin.

Choi a rajouté à la fin de cette conférence de presse d’urgence que «le coronavirus ne se propage pas dans l’air, les experts estiment qu’il est possible de contrôler la propagation si on respecte les règles d'hygiène préventives et l’isolement des personnes contaminées», «il faut éviter absolument un phénomène d’affolement et de se soucier excessivement.»

Concernant l’effet négatif sur l’économie de cette maladie contagieuse, Choi a noté en tant que ministre des Finances que «le gouvernement demande la coopération des citoyens pour ne pas réagir de façon trop sensible, ce qui affecterait activités économiques. Le gouvernement soutiendra les évènements prévus sur le plan national et international et mettra en place des mesures préventives afin de réduire les effets économiques pervers.»

Les autorités sanitaires ont déclaré ce dimanche matin que 14 nouveaux cas d’infection au coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) ont été confirmés, faisant monter à 64 le nombre de contaminés.

mathieu@yna.co.kr

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page