Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Une ministre japonaise se rend au sanctuaire Yasukuni

Actualités 15.08.2015 à 12h03

TOKYO, 15 août (Yonhap) -- La ministre japonaise chargée de la Promotion des femmes, Haruko Arimura, s'est recueillie ce samedi au sanctuaire Yasukuni, à Tokyo, pour rendre hommage à plus de 2,4 millions de personnes mortes durant la guerre, dont 14 criminels de guerre de classe A (crimes contre la paix), a rapporté l'agence de presse japonaise Kyodo.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe ne devrait toutefois pas s'y rendre du fait de la colère qu'une telle visite susciterait auprès des pays voisins, notamment la Corée du Sud et la Chine qui perçoivent ce site comme un symbole du passé militariste du Japon, a ajouté l'agence.

Il a été indiqué qu'Abe a envoyé une offrande rituelle par l'intermédiaire d'un proche de son entourage. Outre la ministre, d'autres officiels se rendront au sanctuaire plus tard dans la journée, selon Kyodo.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page