Go to Contents Go to Navigation

Le Nord a procédé à deux tirs, l'un avec un canon antiaérien, l'autre à l'aide d'une arme à tir direct

Actualités 20.08.2015 à 22h23

SEOUL, 20 août (Yonhap) -- Le Comité des chefs d’état-major interarmées (JCS) a déclaré ce jeudi que l'armée nord-coréenne à procédé à des provocations par armes à feu à deux reprises, l'une à 15h53 et l'autre à 16h12.

«Nous avons tiré en réponse des dizaines d'obus de 155mm vers la zone de provocation correspondante», a déclaré un officiel du JSC.

Le Nord aurait tiré un obus de 14,5 mm de canon antiaérien lors du premier tir (15h53) avant d'envoyer plusieurs obus de 76,2 mm tirés par une arme à feu à tir direct lors de la deuxième provocation à 16h12, selon les autorités militaires.

«Nous avons immédiatement relevé l'alerte à son plus haut niveau et sommes en train de surveiller de très près les mouvements de l'armée nord-coréenne et de nous tenir totalement prêts pour répondre avec fermeté à de nouvelles provocations», a-t-il souligné.

«L'obus de canon antiaérien tiré à 15h53 est tombé dans une colline, rendant la vérification difficile», a indiqué un officiel de l'armée. «L'obus de 76,2mm de l'arme à tir direct est tombé à 700 m au sud de la ligne de démarcation militaire dans la Zone démilitarisée», a-t-il précisé.

«Nous avons riposté en tirant vers la zone à 500 m au nord de la ligne de démarcation militaire, sous la direction d'un commandant sur place», a-t-il noté. «Nous avons tiré des dizaines d'obus de 155 mm du côté opposé à la zone où les obus nord-coréens sont tombés, au nord de la ligne de démarcation militaire, et vers un poste de garde de l'armée nord-coréenne, tous dans la zone facilement observable par l'armée nord-coréenne», a-t-il détaillé.

A propos de l'appel du Nord de mettre fin à la campagne de propagande anti-Pyongyang, il a déclaré que l'armée sud-coréenne continuera à diffuser des messages contre la Corée du Nord.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page