Go to Contents Go to Navigation

Retour au Sud d'une partie de l'équipe de fouilles archéologiques de Kaesong

Actualités 24.08.2015 à 10h37

SEOUL, 24 août (Yonhap) -- Une partie de l’équipe sud-coréenne qui mène actuellement un projet intercoréen de fouilles archéologiques sur le site de l’ancien palais royal Manwoldae à Kaesong en Corée du Nord est rentrée le week-end dernier sur fond de regain de tensions militaires sur la péninsule coréenne, a fait savoir ce lundi un officiel du ministère de l’Unification.

«Cinq des 10 membres sud-coréens de l’équipe conjointe de fouilles archéologiques Sud-Nord sont rentrés le week-end dernier», a déclaré l’officiel qui a requis l’anonymat. Ce retour fait suite à la recommandation du gouvernement de faire rentrer l’équipe et de laisser sur place seulement les effectifs essentiels, vu la gravité de la situation, a-t-il ajouté.

Depuis 2007, les deux Corées ont mené à six reprises le projet de fouilles conjoint sur le site de l’ancien palais datant de la dynastie Goryeo (918-1392) et faisant partie du site historique de Kaesong classé au patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco).

Par ailleurs, un total de 250 Sud-Coréens ont séjourné le week-end dernier dans le complexe industriel de Kaesong, un nombre très en dessous de la moyenne de 340 à 350 personnes en temps normal.

Les entrées et sorties vers et depuis le complexe industriel de Kaesong se sont déroulées normalement ce matin, a également précisé l’officiel.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page