Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Hollande à Séoul : un approfondissement des liens dans divers domaines

Actualités 04.11.2015 à 17h26
Sommet élargi
Poignée de main

SEOUL, 04 nov. (Yonhap) -- La présidente Park Geun-hye accueillera le président français François Hollande ce mercredi à la Maison-Bleue pour un sommet bilatéral sur divers sujets de coopération et les problématiques régionales et internationales, en particulier le changement climatique.

Passage en revue de la garde d'honneur

A peine quatre semaines avant la tenue de la Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21) à Paris, Hollande s’est d’abord déplacé en Chine pour une rencontre avec son homologue chinois Xi Jinping avant de venir en Corée du Sud, sa première visite, pour un séjour d’une nuit et deux jours.

Allocution de Hollande

Suite à la visite officielle de Park en novembre 2013, les deux pays ont consenti d’étendre les échanges dans les domaines politique, scientifique, culturelle et universitaire. A l’occasion de l’ouverture de l’année de la Corée en France en septembre dernier, le Premier ministre Hwang Kyo-ahn s’est rendu à Paris et a rencontré le 17 septembre son homologue français, Manuel Valls.

Colloque

Les deux pays fêtent le 130e anniversaire des relations diplomatiques (1886) et l’Année croisée Corée-France a débuté le 18 septembre dernier avec un spectacle de la cour royale de la dynastie Joseon, «Jongmyo Jeryeak», au Théâtre national de Chaillot à Paris. L’année de la France en Corée sera inaugurée au début de l’année prochaine.

Hollande à Ewha

La visite d’Etat de Hollande en Corée du Sud d’une journée se concentre sur l’Année croisée et sur les actions pour lutter contre le réchauffement de la planète. Il y a eu un colloque autour du thème du changement climatique à l’université féminine Ewha en présence des ministres concernés des deux pays.

Lunettes 3D

Le président Hollande a rencontré des étudiantes coréennes et françaises au Ewha Campus Complex (ECC) qui a été conçu par l’architecte Dominique Perrault. La visite de Hollande à Ewha a été menée par la présidente de l’université, Choi Kyung-hee, en compagnie de l’architecte Perrault lui-même et a duré une vingtaine de minutes, avant un colloque sur le climat et la croissance verte dans une maison traditionnelle, Aryungdang, située au cœur du campus.

Hollande avec Block B

Dans son intervention, Hollande a fait remarquer qu’il manquait plusieurs éléments pour atteindre l’objectif fixé en matière de changement climatique en notant que «nous devons dégager, dans le cadre de la conférence, 100 milliards de dollars à partir de 2020 chaque année pour favoriser la transition énergétique vers les pays notamment en voie de développement ou vers un certain nombre de pays émergents avec des transferts de technologies».

Hollande signe le livre d'or

«Qu’est-ce que nous avons encore à faire ? D’abord un texte qui puisse être celui de tous les participants. Un texte suffisamment ambitieux pour qu’il ait une crédibilité. Un texte qui puisse donner un cadre pour que les pays respectent leurs contributions, leurs engagements. Un texte qui puisse marquer des inflexions majeures aux origines du réchauffement», a-t-il ajouté.

Pour ce qui est du résultat de sa visite en Chine, en particulier sur la déclaration conjointe avec le président chinois Xi Jinping, Hollande a expliqué devant les participants que cette déclaration «va nous permettre de donner une impulsion tout à fait nouvelle à la conférence à travers l’accord que nous avons pu réaliser […] sur la possibilité qu’il y aurait tous les cinq ans, si la conférence de Paris le décide, de réviser les engagements qui ont été pris».

Il a aussi remercié le rôle joué par la Corée du Sud en accueillant le Fonds vert pour le climat (FVC) qui aide les pays en voie de développement face au changement climatique avant de quitter l’université Ewha. A ce colloque, étaient présents les ministres de la Science, Choi Yang-hee, et de l’Environnement, Yoon Seong-kyu, ainsi que la présidente de la commission des affaires étrangères du Parlement Na Kyung-won et leurs homologues français.

Le programme est aussi marqué par des rencontres entre hommes d’affaires et universitaires de haut niveau des deux pays et Hollande a offert également une réception aux résidents français en Corée du Sud avant le sommet bilatéral avec la présidente Park qui sera suivi d’un dîner officiel.

Le président Hollande est accompagné de plusieurs ministres : Laurent Fabius (Affaires étrangères), Michel Sapin (Finances), Ségolène Royal (Ecologie) et Fleur Pellerin (Culture). La délégation comprend aussi des universitaires et des hommes d’affaires.

Oh Jeong-hun

(FIN)

Accueil Haut de page