Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le prix Chopin, un jalon pour le pianiste Cho Seong-jin

Actualités 01.02.2016 à 18h37

SEOUL, 01 fév. (Yonhap) -- Le pianiste Cho Seong-jin, le premier Sud-Coréen à avoir remporté en octobre le prestigieux Concours international de piano Frédéric-Chopin, a confié ce lundi que sa victoire n'est qu'une étape de son parcours et non une fin en soi.

«Remporter le concours était un moyen de réaliser mes rêves, pas une fin en soi», a déclaré Cho la veille de son premier concert en Corée du Sud depuis sa victoire au concours. «Je n'ai que 21 ans et qui sait combien de temps encore je vais vivre. Je ne fais que commencer.»

Cho s'est produit dans les salles du monde entier depuis la compétition en Pologne. Il est arrivé en Corée du Sud lundi après un concert au Japon.

«J'essaie d'aborder tous les concerts, petits ou grands, de la même façon, mais je suis nerveux et excité pour mon concert de demain, qui est une première depuis la compétition», a-t-il dit au Seoul Arts Center, où il jouera. «Je suis toujours reconnaissant pour votre soutien. J'espère que vous continuerez à me suivre et à me soutenir.»

La première édition de son album, sortie un mois après le concours, a été épuisée en moins d'une semaine en Corée du Sud.

«Je ne sais pas s'il est vrai que plus de Coréens s'intéressent à la musique classique (depuis la compétition), mais si ça l'est, c'est une très bonne nouvelle pour un artiste de musique classique», s'est enthousiasmé le jeune pianiste. «Le montant d'attention que j'ai reçu après le concours est à la fois étrange et fantastique.»

Cho va sortir cinq albums au cours des cinq prochaines années avec la société d'édition de disques de musique classique Deutsche Grammophon.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page