Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Xi envoie une lettre pour l' anniversaire de Park

Actualités 01.02.2016 à 21h25

SEOUL, 01 fév. (Yonhap) -- Le président chinois Xi Jinping a envoyé une lettre souhaitant un bon anniversaire à la présidente Park Geun-hye, a-t-on appris ce lundi de source officielle, malgré les récentes tensions entre les deux pays.

La lettre est arrivée en Corée du Sud aujourd'hui, avant l'anniversaire de la présidente demain, a annoncé le porte-parole de la présidence Jeong Yeon-guk, sans en dire davantage.

Le président chinois a envoyé des lettres similaires en 2014 et 2015, dans lesquelles il a appelé Park «lao pengyou», qui signifie «vieil ami» en Mandarin.

La Corée du Sud s'est efforcée de se rapprocher de la Chine l'année dernière, qui pourrait jouer un rôle important pour influencer la Corée du Nord à mettre un terme à son programme nucléaire. La présidente a assisté en septembre à une parade militaire sur la place Tiananmen à Pékin, à l'occasion du 70e anniversaire de la victoire de la Chine contre le Japon.

La relation entre les deux pays s'est quelque peu dégradée suite à l'essai nucléaire de la Corée du Nord, Séoul et Pékin n'étant pas d'accord sur les sanctions à adopter contre Pyongyang.

La présidente a appelé la Chine à faire davantage pression sur la Corée du Nord au sujet de son programme nucléaire. La Chine serait contre des sanctions trop sévères car une Corée du Nord instable irait contre ses intérêts stratégiques.

Un autre point de discorde entre les deux voisins est l'éventuel déploiement du système de défense antimissile américain THAAD sur le territoire sud-coréen. Il semblerait que Séoul soit favorable à l'installation du système sur son territoire, afin de mieux pouvoir se protéger des menaces balistiques nord-coréennes.

La Chine y voit une menace à ses intérêts nationaux et à son hégémonie dans la région. S'il est déployé en Corée du Sud, le système radar du THAAD serait capable de surveiller les installations militaires chinoise.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page