Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul et Téhéran maintiendront les comptes bancaires en wons

Actualités 02.02.2016 à 10h26

SEJONG, 02 fév. (Yonhap) -- Les comptes bancaires en wons coréens continueront pour le moment à être utilisés pour les échanges commerciaux entre la Corée du Sud et l’Iran, a confirmé ce mardi le ministère de la Stratégie et des Finances.

Une délégation sud-coréenne composée d’officiels des ministères des Finances et des Affaires étrangères et de responsables de l’Industrial Bank of Korea (IBK) et de la Woori Bank a rendu visite le 31 janvier dernier à la banque centrale iranienne pour explorer d'autres moyens de paiement lors de transactions avec l’Iran suite à la levée des sanctions à l’encontre de Téhéran.

«Les comptes bancaires en wons actuels seront maintenus», a déclaré un officiel du ministère des Finances. Les deux parties se sont accordées à dire qu’il n’y a pas de problème dans la gestion du système de paiement en wons coréens, a expliqué l’officiel.

Séoul souhaitait chercher une alternative comme l'utilisation d’autres devises telles que l’euro étant donné que les transactions en dollars américains ne sont pas encore autorisées mais les dernières négociations n’ont pas pu aboutir.

En effet, la monnaie coréenne doit obligatoirement passer par le dollar américain, la monnaie intermédiaire, lors d’opérations de change. Séoul doit donc obtenir le consentement du Trésor américain reconnaissant que l’utilisation du dollar américain en tant que monnaie intermédiaire lors des transactions en monnaies autres que le dollar ne constitue pas une violation des sanctions.

Le gouvernement sud-coréen est actuellement en discussion avec Washington sur ce sujet. «Nous continuerons à discuter de moyens pour mettre en place un système de paiement en euros comme l’Iran, qui entretient des liens commerciaux étroits avec l’Europe, préfère l’euro», a noté l’officiel.

Les comptes bancaires en wons coréens ont été mis en place comme un moyen détourné pour poursuivre le commerce bilatéral avec l'Iran après que les Etats-Unis et d’autres pays occidentaux ont imposé des sanctions économiques contre ce pays du Moyen-Orient en septembre 2010.

Suite à l’interdiction de l’utilisation du dollar pour les transactions avec l’Iran, des comptes ont été ouverts au nom de la banque centrale iranienne auprès de banques coréennes afin de régler les transactions commerciales entre les deux pays.

Actuellement, environ 3.000 milliards de wons (2,5 milliards de dollars) figurent sur ces comptes comme les entreprises coréennes ont importé plus de l’Iran qu’elles n’ont exporté vers ce pays.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page