Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul déploie 2 destroyers Aegis pour surveiller le tir de fusée du Nord

Actualités 03.02.2016 à 11h12

SEOUL, 03 fév. (Yonhap) -- A l’annonce par la Corée du Nord d’un lancement de fusée pour la mise en orbite d’un satellite appelé «Kwangmyongsong» entre les 8 et 25 février à l’Organisation maritime internationale (OMI), les autorités militaires sud-coréennes ont déployé un autre destroyer Aegis pour la surveillance du tir.

Une source militaire a informé que «le nombre de destroyers pour suivre la trajectoire du missile de longue portée a été accru de 1 à 2», «l’un a été déployé en mer Jaune et l’autre reste dans les eaux au sud de l’île de Jeju». Un destroyer Aegis dispose d’un radar SPY-1D, radar multifonction à antenne réseau à commande de phase installé sur les quatre côtés du navire.

Ce radar peut détecter un missile balistique qui vient d’une distance de 1.000 km et est capable de suivre simultanément 1.000 cibles qui s’approcheraient du navire à partir de 500 km. Lors du lancement de la fusée de longue portée nord-coréenne en décembre 2012, le destroyer Sejong le Grand avait détecté la trajectoire 54 secondes après le tir, plus rapidement que les destroyers Aegis des Etats-Unis et du Japon.

Les autorités militaires sud-coréennes ont par ailleurs déployé un radar Green Pine et un avion de reconnaissance Peace Eye afin de détecter les mouvements nord-coréens liés au tir de fusée. La portée du radar Green Pine est de 500 km mais sa puissance est plus élevée que celle du SPY-1D, ce qui lui permet d’avoir une portée plus large. L’avion de reconnaissance Peace Eye mène des missions de détection d’objets en mer et dans l’air.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page