Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Virus Zika : tous les cas suspects sont négatifs

Actualités 03.02.2016 à 14h23

SEOUL, 03 fév. (Yonhap) -- Toutes les sept personnes qui ont montré des symptômes d'infection au virus Zika ont été testées négatives, alors que le pays a renforcé les mesures de quarantaine et se prépare à répondre rapidement à une éventuelle épidémie, ont déclaré ce mercredi les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

Les KCDC ont déclaré que tous les cas suspects qui ont subi un dépistage génétique ont été testés négatifs pour le virus. Le virus Zika est transmis par les moustiques du genre Aedesn qui ne sont pas actifs pendant l'hiver en Corée du Sud, selon les KCDC.

Les autorités ont dit cependant que les personnes qui ont voyagé dans les pays touchés par le virus peuvent être exposées. Les symptômes peuvent être divers : fièvre, maux de tête, courbatures, éruptions cutanées et conjonctivite. Le virus est rarement mortel, mais l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que l’épidémie constitue «une urgence de santé publique de portée mondiale» après qu'elle a été reconnue être à l’origine de la naissance de bébés avec des cerveaux sous-développés, ou microcéphalie, en Amérique latine.

La Corée du Sud a également placé le virus Zika sur sa liste des maladies infectieuses nationales le 29 janvier. Le gouvernement a tenu hier une réunion d'urgence d’experts médicaux et de la quarantaine et promis de prendre toutes les mesures nécessaires pour que le pays puisse lutter contre le virus Zika.

A l'heure actuelle, il n'y a pas de vaccin disponible pour traiter cette infection et les médecins conseillent aux patients de se reposer et boire beaucoup d'eau.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page