Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Pyeongchang dans la «phase opérationnelle» à deux ans des JO d'hiver

Actualités 03.02.2016 à 17h10

SEOUL, 03 fév. (Yonhap) -- A deux ans de l'ouverture des premiers Jeux olympiques d'hiver en Corée du Sud, le président du comité d'organisation des JO de PyeongChang 2018, Cho Yang-ho, a déclaré que les préparatifs se trouvent désormais dans une nouvelle phase.

Cho a indiqué que Pyeongchang et les autres villes d'accueil sont sur la bonne voie pour des JO réussis. «La construction de tous les lieux de l'événement sera achevée à l'heure», a promis Cho dans une conférence de presse à Séoul.

Les JO de PyeongChang débuteront le 9 février 2018 pour un événement de 17 jours. «Nous nous sommes passés d’une phase de planification à une phase opérationnelle, à deux ans des JO, en finalisant de nombreux détails.»

Les remarques de Cho sont intervenues trois jours avant le début de la Coupe du monde hommes de ski alpin de la Fédération internationale de ski (FIS) au Centre alpin de Jeongseon, situé près de Pyeongchang, dans la province du Gangwon.

Une descente et un super-G comptant pour la Coupe du monde seront disputés et constitueront le premier événement test en vue des JO qui auront lieu en Corée du Sud, alors que le village d'accueil et les villes satellites cherchent à évaluer leur capacité à organiser des compétitions internationales.

Le parcours de Jeongseon, approuvé pour la compétition le mois dernier, a été conçu par Bernhard Russi, le plus réputé des architectes de pistes de descente, ancien skieur alpin suisse, spécialiste de descente et champion olympique en 1972. Il est le dessinateur des descentes olympiques depuis 1988.

«Nous sommes ravis de présenter cette nouvelle piste et d’apporter le ski alpin pour la première fois», a déclaré Cho, en disant que 195 athlètes et officiels de 16 pays participeront à cet événement. «Nous sommes fiers d’amener les sports hivernaux en Asie.»

Cho a déclaré que Pyeongchang pourrait réaliser son objectif d'étendre et de promouvoir les sports d'hiver à travers le continent en organisant les JO d'hiver. «Je pense que l'intérêt pour les sports hivernaux a augmenté depuis que Pyeongchang a remporté le droit d'accueillir les Jeux olympiques», a-t-il dit. «Par exemple, de plus en plus de jeunes s'intéressent au hockey sur glace qui était un sport mineur en Corée du Sud. La nation n'était pas compétitive dans les événements de luge, mais nos athlètes reçoivent de bons résultats dans des compétitions internationales ces jours-ci.»

A deux ans du début des JO, Cho a fait savoir que le comité d'organisation se prépare à lutter contre le terrorisme, mais n'a pas donné de détails sur les plans de sécurité. Le comité assemble actuellement les plans pour lutter contre le réchauffement climatique. Les températures élevées et le manque de neige ont fait annuler quelques compétitions de la Coupe du monde de ski alpin au cours de la saison actuelle. «Nous nous assurerons que notre capacité à fabriquer de la neige fonctionnera à 120%, non à 100%», a indiqué Cho. «Nous étudions actuellement les systèmes de stockage de neige des JO précédents à Sotchi et Vancouver.»

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page