Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Kim Jong-un : «Les armées ne suivent que la direction indiquée par moi»

Actualités 04.02.2016 à 11h52

SEOUL, 04 fév. (Yonhap) -- Quelques jours après l’annonce d’un tir de fusée de longue portée, l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a rapporté ce jeudi que Kim Jong-un a dirigé une réunion rassemblant à la fois le Comité central et le Comité militaire du Parti du travail à Pyongyang, en dictant la loyauté absolue des armées à son égard.

D’après le rapport de la KCNA, Kim Jong-un a noté au cours de cette réunion tenue les 2 et 3 février qu’«il faut une discipline révolutionnaire au sein des armées pour qu’elles se comportent comme une seule unité suivant l’ordre du commandant suprême». «Les armées ne suivent que la direction indiquée par le commandant suprême.»

Le rapport a également indiqué que «le camarade Kim Jong-un a dirigé la réunion unifiée et étendue», «durant la réunion, les participants ont mené une discussion approfondie sur les moyens de renforcer et mieux développer notre parti en suivant l’appel au développement révolutionnaire en tant que parti de Kim Il-sung et Kim Jong-il à l’occasion du 7e Congrès du Parti du travail».

«Les résidus persistants au sein du parti comme l’esprit de privilège, pouvoir, clan ou bureaucratie ont été sévèrement critiqués et les moyens et les devoirs pour les surpasser ont été présentés», a rapporté la KCNA.

Kim Jong-un, de son côté, est intervenu en disant qu’«il faudra que l’on devienne une teinte vierge pour que la société toute entière soit couverte de l’idéologie de Kim Il-sung et Kim Jong-il afin de synthétiser la lutte totale antiaméricaine des siècles et d’anticiper la victoire finale de l’exploit révolutionnaire du Juche (idéologie de l’autosuffisance)».

«Tout le parti et tous les soldats des armées doivent hisser l’intensité de notre lutte contre l’esprit de clan et de bureaucratie qui ronge notre union», a noté Kim Jong-un en ajoutant : «Avançons ensemble et prenons l’assaut général afin de rendre la couronne de lauriers au peuple à l’occasion du 7e Congrès du Parti du travail.»

Concernant cette réunion, le directeur des études sur la stratégie d’unification de l’institut Sejong, Chung Sung-jang, a analysé que «la tenue de cette réunion viserait à renforcer l’unité du régime nord-coréen et l’esprit des membres du parti et des armées à l’approche du lancement de fusée (missile) de longue portée et du 7e Congrès du Parti du travail».

«Il y aurait aussi un sens intrinsèque du régime nord-coréen de doubler la mobilisation des armées pour les divers travaux de construction en cours à l’approche de l’ouverture du congrès», a expliqué Chung. Pour cette réunion dirigée par Kim Jong-un, des membres du Comité central et du Comité militaire du parti étaient présents alors que des responsables régionaux du parti ont été également mobilisés comme spectateurs de l’évènement.

Le Congrès du Parti du travail est une structure de décision suprême du régime nord-coréen qui décide principalement de la nomination des membres du Comité central et de la ligne directrice du parti. La 7e édition est prévue pour mai prochain, la précédente remontant à 1980. Dans son allocution du Nouvel An, Kim Jong-un avait placé l’accent sur l’importance de cet évènement en le présentant comme un «tournant décisif».

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page