Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Les forces spéciales coréennes et américaines effectueront un exercice conjoint

Actualités 04.02.2016 à 17h24

SEOUL, 04 fév. (Yonhap) -- Des unités des forces spéciales des Etats-Unis sont arrivées en Corée du Sud pour une manœuvre militaire conjointe avec les troupes sud-coréennes alors que les alliés redoublent de vigilance face à l’éventuel lancement de missile à longue portée de la Corée du Nord, ont déclaré ce jeudi les armées des deux pays.

Des forces opérationnelles spéciales américaines, dont le 1er Groupe des Forces spéciales et le 75e régiment de Rangers, sont venues en Corée pour s'entraîner avec le commandement de guerre spécial de la Corée du Sud et améliorer la capacité des opérations spéciales conjointes, selon les Forces américaines en Corée du Sud (USFK).

Les troupes spéciales de l'armée sud-coréenne ont commencé une manœuvre hivernale de 10 jours la semaine dernière à la ville de montagne de Goesan, dans la province du Chungcheong du Nord.

Des exercices d'atterrissage, de destruction des équipements clé de l'ennemi et de survie seront inclus dans la manœuvre conjointe, selon l'armée sud-coréenne.

«Maintenir la rotation des forces d'opérations spéciales américaines en Corée renforce l'alliance en gardant la vigilance de haut niveau, la flexibilité et la rapidité des forces combinées pour les opérations spéciales», a fait savoir l'USFK dans un communiqué.

Cela permet également d’améliorer la capacité de ces forces pour dissuader une agression asymétrique régionale et maintenir la paix pour le peuple coréen, a ajouté l'USFK.

L'armée sud-coréenne a effectué séparément ce jeudi des exercices d'artillerie de grande envergure dans les zones maritimes près de la frontière intercoréenne.

L'armée a mobilisé des obusiers automoteurs K-9 Thunder, des tanks, des canons Vulcan et d'autres pièces d'artillerie dans un exercice à balles réelles tenu sur une île sud-coréenne en mer Jaune, a fait savoir le Comité des chefs d’état-major interarmées (JCS). Des hélicoptères de combat Cobra, des canots pneumatiques à coque rigide du corps des Marines et des véhicules blindés ont aussi participé aux exercices, qui simulaient une attaque de la Corée du Nord sur les îles frontalières sud-coréennes.

Cet entraînement a pour but d'améliorer la capacité opérationnelle conjointe des différentes branches de l'armée et de réaffirmer la détermination de l'armée face à la menace nord-coréenne, a indiqué le JCS dans un communiqué.

La Marine a mené simultanément des exercices similaires au large des côtes est et ouest, auxquels ont pris part 20 navires de guerre et dix avions de combat.

rainmaker0220@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page