Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul cherche à apaiser les «femmes de réconfort» après l'accord avec le Japon

Actualités 04.02.2016 à 18h51

SEOUL, 04 fév. (Yonhap) -- Des représentants du gouvernement ont tenu une série de réunions avec les victimes de l'esclavage sexuel pratiqué par le Japon pendant la Seconde Guerre mondiale afin d'expliquer les détails de l'accord signé avec Tokyo sur la question, a-t-on appris de source officielle ce jeudi.

Dans le cadre de l'accord, le gouvernement japonais s'est excusé pour ses méfaits et s'est engagé à verser un milliard de yen (8,29 millions de dollars) de fonds public aux victimes encore en vie. Séoul a accepté de mettre une fois pour toute fin à la dispute si le Japon respecte ses engagements.

Certaines femmes de réconfort critiquent le gouvernement pour ne pas avoir fait reconnaître au Japon sa responsabilité légale et pour avoir signé l'accord sans les avoir consultées auparavant.

Des représentants du ministère des Affaires étrangères ont rencontré depuis le 11 janvier 21 des 46 femmes encore en vie. «Beaucoup d'entre elles pensaient que le milliard de yen serait dépensé par la fondation et ne leur reviendrait pas du tout», a dit un responsable. La fondation en question est l'organisme qui recevra les fonds du Japon. «Nous leur avons très clairement expliqué que l'argent sera dépensé entièrement pour leur bénéfice personnel à travers des projets visant à restaurer leur honneur et leur dignité et à guérir leurs blessures.»

La présidente Park Geun-hye et le ministre des Affaires étrangères Yun Byung-se n'ont pas encore rencontré les victimes après la signature de l'accord.

Les vice-ministres des Affaires étrangères des deux pays avaient rendu visite séparément à 14 d'entre elles dans des foyers où elles résident au lendemain de la signature de l'accord.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page