Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le gouvernement restera en état d'alerte pendant les vacances du Nouvel An lunaire

Actualités 05.02.2016 à 14h20

SEOUL, 05 fév. (Yonhap) -- Le ministère de l'Unification a indiqué ce vendredi qu'il restera en état d'alerte pendant les vacances du Nouvel An lunaire, face à la possibilité d'un tir de missile à longue portée par la Corée du Nord.

La Corée du Nord a averti des agences onusiennes qu'elle allait lancer un satellite entre les 8 et 25 février. Le Nouvel An lunaire tombe le 8 février cette année.

«Le gouvernement va opérer un système de travail d'urgence de lundi à mercredi», a fait savoir dans un communiqué Jeong Joon-hee, porte-parole du ministère de l'Unification. Le ministère reste en contact étroit avec le bureau sud-coréen au parc industriel conjoint de Kaesong en Corée du Nord et avec les entreprises sud-coréennes du complexe, selon le porte-parole.

«Le gouvernement continuera à s'assurer de la sécurité des Sud-Coréens au complexe industriel de Kaesong», a ajouté Jeong.

Seul le personnel sud-coréen essentiel a accès au complexe depuis l'essai nucléaire nord-coréen du 6 janvier. Un total de 124 entreprises sont implantées sur la zone.

Par ailleurs, Jeong a annoncé qu'un dignitaire de l'armée nord-coréenne, qui serait à l'origine des attaques meurtrières de 2010 en Corée du Sud, va très probablement être nommé à un poste élevé dans les affaires intercoréennes.

Il s'agit du général Kim Yong-chol, âgé de 70 ans, actuellement à la tête du bureau de reconnaissance de la Corée du Nord. Il remplacera Kim Yang-gon, mort dans un accident de voiture en décembre. Kim était secrétaire du parti en charge des affaires intercoréennes et chef du Département du front uni au sein du Parti du travail.

«La Corée du Nord ne l'a pas officiellement confirmé, mais il est très probable que le général Kim soit nommé», a dit Jeong.

Lors d'une réunion des comités du Parti du travail tenue en début de semaine, Kim était assis deux places à la gauche du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et était vêtu d'une tunique noire à la Mao et non de son habit militaire, selon une photo du Rodong Sinmun, le principal journal en Corée du Nord.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page