Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les divergences persistent entre Washington et Pékin sur les sanctions contre Pyongyang

Actualités 05.02.2016 à 15h08

SEOUL, 05 fév. (Yonhap) -- Les Etats-Unis et la Chine ne sont pas encore parvenus à s’accorder sur les détails des sanctions onusiennes à imposer à la Corée du Nord pour son quatrième essai nucléaire, a fait savoir ce vendredi un officiel du ministère des Affaires étrangères sud-coréen.

Les Etats-Unis et la Chine, deux des cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies disposant du droit de veto, détiennent en effet la clé d'une éventuelle nouvelle résolution destinée à punir la Corée du Nord pour son dernier test nucléaire.

«Il ne semble pas y avoir d'élan important dans les discussions entre les Etats-Unis et la Chine», a déclaré à des journalistes l’officiel sous couvert d’anonymat.

Washington et Séoul cherchent à durcir les sanctions contre Pyongyang dans le but de mettre un frein à son programme d’armes nucléaires. Pékin s’est toutefois montré réticent à mettre trop de pression sur son voisin, par souci de ses propres intérêts en matière de sécurité.

«Les discussions sont actuellement en cours et il semble que (les Etats-Unis et la Chine) n’ont pas trouvé de terrain d’entente ou de consensus», a noté l’officiel. «Cela prendra un peu plus de temps.»

Après l’annonce par le Nord de son intention de lancer un satellite dans le courant de ce mois-ci, le Conseil de sécurité devrait revoir le contenu de la résolution et la date de son adoption, a ajouté l’officiel.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page