Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Séoul en phase avec Washington, Tokyo, Canberra et Bruxelles sur Pyongyang

Actualités 05.02.2016 à 15h38

SEOUL, 05 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud et ses partenaires clés ont convenu ce vendredi de chercher à mettre en œuvre des sanctions multidimensionnelles et multicouches contre la Corée du Nord pour sa provocation.

Ce front uni a été réaffirmé lors d’une réunion entre le ministre des Affaires étrangères Yun Byung-se et l'ambassadeur des Etats-Unis Mark Lippert, l'ambassadeur japonais Koro Bessho, l'ambassadeur australien William Paterson et le chef de la délégation de l'UE Gerhard Sabathil.

Les cinq parties travaillent ensemble pour imposer des «sanctions onusiennes plus dures que jamais» contre Pyongyang pour le quatrième essai nucléaire que celui-ci a effectué le 6 janvier.

Le pays communiste reclus s’apprête à lancer une autre fusée à longue portée dans le courant de ce mois-ci, intensifiant ainsi les tensions déjà accrues sur la péninsule coréenne.

A propos des sanctions bilatérales, Yun et les ambassadeurs ont convenu de chercher à mettre en œuvre des «sanctions multidimensionnelles et multicouches» à travers une coordination diplomatique, selon le ministère.

Ils se sont également accordés à dire que le double objectif de la Corée du Nord consistant à développer à la fois les armes nucléaires et l’économie, baptisé «ligne byeongjin», ne réussira jamais, a-t-il ajouté.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page