Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) La Corée du Nord avance son plan de lancement de fusée pour le 7-14 février

Actualités 06.02.2016 à 21h07

SEOUL, 06 fév. (Yonhap) -- La Corée du Nord a informé ce samedi l'Organisation maritime internationale (OMI) de son plan modifié de lancement d'une fusée à longue portée (missile) pour la période allant du 7 au 14 février, a fait savoir un officiel du gouvernement sud-coréen.

Mardi dernier, Pyongyang avait annoncé à des agences internationales comme l'OMI, l'Union internationale des télécommunications (UIT) et l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) son projet de lancer un satellite entre les 8 et 25 février.

«La Corée du Nord a informé aujourd'hui l'OMI qu'elle modifiait la période du lancement prévu de missile pour le 7-14», a déclaré l'officiel sous couvert d'anonymat. «La trajectoire reste la même mais le calendrier a été ajusté.»

Un responsable de l'OMI a confirmé que la Corée du Nord a notifié son plan modifié et l'organisation en a informé le gouvernement sud-coréen. Pyongyang n'a toutefois pas encore notifié son nouveau calendrier à l'OACI et à l'UIT.

Le ministère sud-coréen du Territoire, de l'Infrastructure et du Transport a également fait savoir qu’il a reçu un message aux navigants aériens (NOTAM) publié par le centre du trafic aérien de Pyongyang et annonçant l’avancement du calendrier.

Plus tôt dans la journée, le gouvernement japonais a confirmé le plan de Pyongyang d'avancer la période de lancement, selon l'agence de presse japonaise Kyodo.

Des experts avaient estimé que le Nord lancerait une fusée vers le 16 février, le jour de l’anniversaire de l'ancien dirigeant nord-coréen.

Cette modification de plan, intervenant juste la veille du premier jour de la fenêtre de lancement, pourrait être interprétée comme une volonté de Pyongyang de procéder au lancement dès demain si les conditions météorologiques le permettent. Les autorités militaires sud-coréennes estiment aussi que les bonnes conditions météo de demain seraient l'une des raisons à ce changement de plan.

L'armée sud-coréenne est de son côté en train de renforcer sa capacité pour faire face à la possibilité de voir la Corée du Nord effectuer le lancement demain.

«L'avancement par la Corée du Nord de son plan de lancement de missile à longue portée du 8-25 au 7-14 serait destiné à tirer le missile le 7», a noté un officiel de l'armée. «Nous nous tenons prêts à faire face au lancement de missile du Nord à tout moment.»

Selon les prévisions météo, le temps sera bon les 7 et 10 prochains sur le site de lancement de Tongchang-ri, a-t-il ajouté. «Il est possible que la Corée du Nord procède au tir le 7», en avançant son calendrier.

Cela dit, cette modification pourrait aussi faire partie de la stratégie nord-coréenne destinée à induire en erreur la communauté internationale. Lors de son troisième test de missile à longue portée en décembre 2012, Pyongyang avait annoncé envisager le report de son plan de lancement avant de surprendre la communauté internationale en procédant au lancement juste trois jours après.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page