Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Yun et Kerry renforceront les efforts diplomatiques pour des sanctions fortes contre le Nord

Actualités 08.02.2016 à 09h25

SEOUL, 08 fév. (Yonhap) -- Le ministre des Affaires étrangères Yun Byung-se et le secrétaire d'Etat américain John Kerry ont convenu ce dimanche de renforcer les efforts diplomatiques pour mettre en place ensemble des sanctions fortes contre la Corée du Nord pour son lancement de fusée à longue portée (missile), en principe interdit, juste un mois après son quatrième essai nucléaire, ont fait savoir des officiels sud-coréens.

Yun et Kerry se sont entretenus par téléphone pendant 20 minutes après que le Nord a fait fi des mises en garde internationales et a lancé la fusée en violation des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies. Le lancement réussi a montré que le Nord est bel et bien sur la voie du développement d'un missile balistique intercontinental capable d'atteindre les Etats-Unis. Il s'agissait du quatrième entretien téléphonique depuis l'essai nucléaire du 6 janvier.

Les officiels ont noté que les deux chefs de diplomatie étaient sur la même longueur d’onde sur la nécessité d'envoyer un message ferme et uni de la communauté internationale en direction de Pyongyang à travers une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU et diverses sanctions unilatérales comme lors des négociations sur le dossier nucléaire iranien.

Kerry a réaffirmé l'engagement à toute éprueve de Washington envers la défense de la Corée du Sud en soulignant que les Etats-Unis protégeront la sécurité de l'allié et prendront toutes les mesures nécessaires pour faire face aux provocations nord-coréennes, ont-ils indiqué.

Les officiels ont expliqué que Yun profiterait de sa participation à la conférence de Munich sur la sécurité et de sa visite à l'ONU la semaine prochaine pour solliciter le soutien international en vue de la mise en place de sanctions unilatérales contre Pyongyang.

Yun et Kerry ont également convenu de s'entretenir en marge de la conférence de Munich sur la sécurité.

A Washington, le département d'Etat a noté que Kerry a également discuté avec son homologue japonais. «Le secrétaire d'Etat a réaffirmé aux deux ministres des Affaires étrangères l'engagement à toute épreuve des Etats-Unis envers la sécurité et la défense du Japon, de la République de Corée et de nos autres alliés», a déclaré le département dans un communiqué.

«Le secrétaire a condamné le lancement (en le décrivant) comme une violation de multiples résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU qui a menacé la paix et la sécurité internationales et a mis l'accent sur l'importance d'une réponse internationale unie aux provocations nord-coréennes incluant une résolution forte du Conseil de sécurité», selon le communiqué.

Kerry a de même noté qu'il était crucial de poursuivre une communication et une coopération étroites entre les trois pays face aux menaces nord-coréennes.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page