Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Park, Obama et Abe vont coopérer pour que soient appliquées de lourdes sanctions contre le Nord

Actualités 09.02.2016 à 13h59

SEOUL, 09 fév. (Yonhap) -- La présidente Park Geun-hye et ses homologues des États-Unis et du Japon ont convenu ce mardi de coopérer afin de s'assurer que le Conseil de sécurité des Nations unies adopte une résolution assortie de lourdes sanctions contre la Corée du Nord suite à son récent essai nucléaire et tir de missile à longue portée.

La Corée du Nord a affirmé dimanche avoir réussi à mettre en orbite un satellite d'observation terrestre au moyen d'une fusée. Ce tir a eu lieu alors que le Conseil de sécurité travaille à l'élaboration d'une résolution sur l'essai nucléaire nord-coréen du 6 janvier.

«Park et le président américain Barack Obama ont convenu de coopérer étroitement afin de s'assurer que le Conseil de sécurité puisse adopter une résolution appelant à des sanctions fortes et efficaces contre la Corée du Nord», a indiqué le bureau présidentiel Cheong Wa Dae au sujet de l'entretien téléphonique entre Park et Obama.

Les deux dirigeants ont aussi convenu que la Corée du Sud et les Etats-Unis doivent exercer une pression forte et variée sur la Corée du Nord, en plus de la résolution des Nations unies, selon le bureau présidentiel.

Park s'est aussi entretenue au téléphone avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Ils ont affirmé que le dernier tir nord-coréen, effectué en dépit des nombreux avertissements de la communauté internationale, constitue un défi inacceptable à la paix et à la stabilité internationales et ont décidé de coopérer sur la résolution onusienne pour que Pyongyang paie le juste prix de son essai nucléaire et tir de missile.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page