Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

THAAD : un groupe de travail sud-coréano-américain sera établi

Actualités 10.02.2016 à 11h12

SEOUL, 10 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud et les Etats-Unis vont mettre en place plus tard ce mois-ci un groupe de travail pour discuter de l’éventualité de déployer le système de défense antimissile à haute altitude THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) sur le sol sud-coréen, ont annoncé ce mercredi des officiels de Séoul.

Suite au lancement de fusée à longue portée de Pyongyang le 7 février et face à la possibilité de nouvelles provocations nord-coréennes, les deux pays alliés ont décidé d’engager des échanges officiels pour installer le bouclier antimissile américain sur le territoire national.

Ce groupe de travail se concentrera sur les détails des discussions, comme le lieu et le coût du déploiement du THAAD, ont précisé les officiels du ministère sud-coréen de la Défense. Parmi les sites candidats, le plus probable est Pyeongtaek, à 70 km au sud de Séoul, dans la province du Gyeonggi.

«Le coût d’une batterie THAAD est d’environ 1.000 milliards de wons (835 millions de dollars)», a indiqué un membre du ministère. Si les alliés décident de le déployer, «la Corée du Sud devra fournir le site et les infrastructures alors que les Etats-Unis devront couvrir les coûts liés au déploiement, à l’exploitation et à la maintenance», a ajouté l’officiel.

Selon les sources, les ministres sud-coréen et américain de la Défense pourraient annoncer leur décision en marge du prochain Sommet sur la sécurité en Asie (ASS), aussi connu sous le nom de Dialogue Shangri-La, qui aura lieu à Singapour fin mai.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page