Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(Chronologie) Les grandes dates du complexe industriel intercoréen de Kaesong

Actualités 10.02.2016 à 17h50

SEOUL, 10 fév. (Yonhap) -- Ci-dessous, les grandes dates de l’histoire du complexe industriel intercoréen de Kaesong, en Corée du Nord, dont les activités vont être suspendues suite à une décision prise ce mercredi par le gouvernement sud-coréen :

- Août 2000 : la société sud-coréenne Hyundai Asan Corp. et la Corée du Nord signent un accord pour la création d’une zone industrielle intercoréenne.

- Juin 2003 : les travaux de construction débutent sur le site du complexe industriel de Kaesong.

- Décembre 2004 : le complexe entre en activité avec la fabrication des premiers produits.

- Janvier 2007 : le cumul de la production atteint 100 millions de dollars.

- Mars 2008 : la Corée du Nord exige le départ du parc de toutes les autorités sud-coréennes ; 11 officiels sud-coréens se retirent.

- Juin 2009 : la Corée du Nord demande une augmentation des salaires mensuels de ses ouvriers à 300 dollars et le versement de 500 millions de dollars pour l’utilisation du terrain ; la Corée du Sud refuse et, pour la première fois, une entreprise sud-coréenne se retire du complexe.

- Mai 2010 : la Corée du Sud annonce des sanctions contre la Corée du Nord pour le torpillage de la corvette Cheonan en mars de la même année ; tout nouvel investissement est interdit au complexe.

- Avril 2013 : la Corée du Nord décide de retirer tous ses ouvriers du complexe, forçant ainsi la suspension des activités.

- Septembre 2013 : le complexe est relancé grâce à un accord intercoréen signé un mois plus tôt.

- Février 2015 : la Corée du Nord décide unilatéralement d’une augmentation de 5,18% des salaires de ses ouvriers.

- Août 2015 : les différentes parties tombent d’accord pour une augmentation de 5% du salaire minimum.

- Février 2016 : la Corée du Sud prend la décision de suspendre toutes les activités du complexe.

(FIN)

Accueil Haut de page