Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Kaesong : la procédure de retrait du personnel sud-coréen a commencé

Actualités 11.02.2016 à 10h29

SEOUL, 11 fév. (Yonhap) -- La procédure de retrait du personnel, des matériaux et des équipements de la Corée du Sud du complexe industriel conjoint de Kaesong a débuté aujourd'hui suite à la décision de Séoul de suspendre complètement l'exploitation du parc industriel de Kaesong.

Alors que la Corée du Nord a autorisé comme d'habitude les entrées et les sorties des Sud-Coréens au complexe industriel de Kaesong, les déplacements vers et à partir de Kaesong se déroulent sans difficultés à travers le bureau des douanes, de l'immigration et de la quarantaine de Dorasan à Paju.

«Les entrées et les sorties des Sud-Coréens se passent sans difficultés avec l'autorisation de la Corée du Nord. Cette approbation est une procédure ordinaire qui se déroule tous les jours», a fait savoir un officiel du ministère de l'Unification.

Selon le ministère de l'Unification, un total de 184 Sud-Coréens sont à Kaesong à l'heure actuelle et, parmi les 124 sociétés sud-coréennes opérant à Kaesong, 53 n'ont pas d’employé séjournant à Kaesong.

«Un total de 1.084 personnes devraient se rendre à Kaesong aujourd'hui, mais nous enverrons d'abord les employés des 53 entreprises pour qu'ils puissent préparer le retrait des équipements et matériaux et nous n'autoriserons pas l'entrée au Nord à d’autres ressortissants», a ajouté l'officiel du ministère.

La concertation liée au retrait du complexe industriel de Kaesong devrait débuter aujourd'hui entre le Comité de gestion du district industriel de Kaesong et le Bureau général pour la conduite centrale du développement de la zone spéciale du Nord.

«(Le Sud) a proposé au Bureau général hier de discuter des sujets liés au retrait du personnel et des équipements de la Corée du Sud, en annonçant la suspension des activités du parc industriel de Kaesong», a déclaré l'officiel.

Le gouvernement sud-coréen projette de discuter du retour des Sud-Coréens séjournant à Kaesong, entre autres. «Alors que la sécurité des ressortissants sud-coréens est la priorité, nous discuterons d'abord du retrait du personnel sud-coréen», a indiqué l'officiel.

Les autres sujets, tels que le retrait des équipements, matériaux et produits et le versement des salaires et des impôts par le Sud, seront abordés après la concertation sur le retour sain et sauf des Sud-Coréens, selon le ministère.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page