Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul suspendra le projet Rajin-Khassan

Actualités 11.02.2016 à 14h25

SEOUL, 11 fév. (Yonhap) -- Le projet de coopération tripartite des deux Corées et de la Russie, Rajin-Khassan, fera également l’objet d’une suspension pour une durée indéfinie à cause de l’essai nucléaire et du lancement de fusée (missile à longue portée). Le gouvernement va suspendre les négociations avec la Russie pour la signature de contrat qui était prévue pour le premier semestre 2016.

La position du gouvernement sud-coréen est ferme. Il n’est pas possible de continuer ce projet à la vue de la suspension du parc industriel intercoréen de Kaesong, pour exercer un blocus sur le circuit de drainage d’argent vers la Corée du Nord.

Le projet Rajin-Khassan consiste à transporter des ressources naturelles russes par une ligne ferroviaire de 54 km entre la Russie (Khassan) et la Corée du Nord (Rajin) puis par une voie maritime vers des ports sud-coréens. Si le projet s’active, la Corée du Sud paiera le coût d’usage du port nord-coréen.

Le gouvernement sud-coréen avait décidé de participer à ce projet à l’issue d’un sommet entre la présidente Park Geun-hye et son homologue russe Vladimir Poutine en novembre 2013 et cela fait partie également du projet de l’administration Park appelé «initiative de l’Eurasie». Déjà, des bouteilles d’eau minérale du mont Paektu produites en Chine ont été transportées vers le Sud via le port de Rajin en décembre dernier.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page