Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Des débris d’une tuyère de la fusée nord-coréenne ont été récupérés

Actualités 11.02.2016 à 15h48

SEOUL, 11 fév. (Yonhap) -- Les armées sud-coréennes ont pu récupérer trois débris supposés d’une tuyère du premier étage de la fusée nord-coréenne (missile à longue portée) ce jeudi au sud de l’île d’Eocheong en mer Jaune.

La marine a annoncé que «nous avons remonté à l’aube de ce jeudi trois débris supposés d’une tuyère du gaz de combustion du missile à longue portée nord-coréen». Ces débris proviendraient du premier étage de la fusée. Le premier étage a subi une explosion avant de retomber en 270 morceaux en mer Jaune, à 410 km au sud du site de lancement de Tongchang-ri.

Les débris récupérés ont été détectés grâce au sonar du chasseur de mines Gimpo, à 80 mètres sous l’eau. Des plongeurs de la marine et un sous-marin sans pilote (ROV) étaient à l’œuvre depuis le 10 février pour renflouer ces débris. «Le travail extrêmement difficile a nécessité des techniques sophistiquées pour l’identification et le renflouement à 80 mètres sous l’eau», a indiqué la marine.

Le 8 février dernier, la marine a repêché un débris d’une partie reliant les premier et deuxième étages de la fusée nord-coréenne, à 120,7 km au sud de l’île d’Eocheong avec un sous-marin sans pilote. Les armées sud-coréennes ont déployé 15 navires dont le chasseur de mines, un navire pour les opérations de sauvetage, le Tongyeong, ainsi que six avions et hélicoptères le jour du lancement, le 7 février.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page