Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul demande à Tokyo de mettre un terme à ses revendications sur Dokdo

Actualités 12.02.2016 à 20h21

SEOUL/TOKYO, 12 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud a appelé ce vendredi le Japon à arrêter ses revendications territoriales sur Dokdo, un groupe d'îlots en mer de l'Est.

«Dokdo fait partie du territoire sud-coréen et a été victime de l'agression et de l'occupation japonaise sur la péninsule coréenne au cours de son passé militariste», a indiqué dans un communiqué le ministère des Affaires étrangères.

Cette déclaration vient en réponse aux rapports selon lesquels le gouvernement japonais va envoyer un officiel de niveau vice-ministériel à un événement controversé organisé par des autorités locales en rapport avec Dokdo.

La préfecture japonaise va organiser le «Jour de Takeshima» le 22 février afin de soutenir les revendications du Japon sur les îlots sud-coréens. Le gouvernement a annoncé qu'il va y envoyer Yasuyuki Sakai, vice-ministre parlementaire au bureau du conseil des ministres.

Le secrétaire général du gouvernement Yoshihide Suga a déclaré lors d'un point de presse que cette décision va dans le sens des efforts que fait le Japon pour promouvoir son territoire.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page