Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les exportations sud-coréennes devraient baisser en février

Actualités 14.02.2016 à 10h55

SEOUL, 14 fév. (Yonhap) -- Les exportations sud-coréennes devraient à nouveau reculer en février par rapport à l’année précédente, ce qui représenterait la plus longue période de baisse en glissement annuel dans l’histoire du pays.

Les exportations ont chuté de 27,1% à l’année au cours des dix premiers jours de février, selon des données des douanes coréennes. Elles ont reculé chaque mois depuis le début de l’année dernière, chutant de 18,5% à l’année rien qu’en janvier.

Une chute des exportations en février marquerait le 14e mois consécutif de baisse en glissement annuel, un record depuis que le pays a commencé à relever ces données en 1970, selon le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie.

Le recul des exportations a principalement été attribué aux faibles prix du pétrole, qui ont de plus réduit grandement le prix des exportations sud-coréennes. Le prix moyen en novembre des produits pétrochimiques et pétroliers du pays ont plongé de 26,8 et 36,8% à l’année, respectivement. Avant la chute des prix du pétrole, ces deux secteurs représentaient près d’un quart des exportations totales de la Corée du Sud.

Un sondage de 22 économistes mené le mois dernier par l’Institut coréen du développement a montré que les participants s’attendent à ce que les exportations baissent de 0,8% à l’année en 2016. Ils avaient prédit une hausse de 1,6% à l’année il y a trois mois.

Un des problèmes des exportations sud-coréennes est qu’elles dépendent trop de la Chine et souffrent donc du ralentissement économique chinois. L’économie chinoise a augmenté de 6,9% l’année dernière, la plus faible croissance depuis 25 ans. Beaucoup prédisent que l’économie chinoise pourrait croître sous la barre des 6,5% cette année.

La compétitivité des produits sud-coréens pourrait aussi être un des facteurs de cette baisse. «Le gouvernement surveille de près une possible baisse (de la compétitivité) des produits d’exportation sud-coréens», a déclaré Lee In-ho, chef du bureau des investissements et du commerce au ministère du Commerce.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page