Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Kim Jong-un appelle à «lancer plus de satellites utilitaires»

Actualités 15.02.2016 à 09h05

SEOUL, 15 fév. (Yonhap) -- Après la mise en orbite du satellite «Kwangmyongsong 4», soupçonnée d’avoir été liée à un test de missile balistique intercontinental, le leader nord-coréen Kim Jong-un a appelé à «lancer plus de satellites utilitaires du pays du Juche (doctrine d’indépendance)», lors d’un banquet le 13 février dernier qui a rassemblé les personnels qui ont contribué à ce lancement.

L’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a rapporté la tenue de ce banquet pour féliciter le travail des personnels liés au lancement du «satellite d’observation de la Terre Kwangmyongsong 4» à la Maison Mokran à Pyongyang. Des scientifiques, techniciens et ouvriers ont été invités à cette réception à laquelle ont participé Kim Jong-un et son épouse, Ri Sol-ju.

Dans son discours, le leader nord-coréen a déclaré que «les forces antagoniques sautent plus fort actuellement avec leurs yeux éraillés afin de nous asphyxier. Dans ce contexte compliqué, nous avons décidé de lancer notre satellite d’observation avant l’ouverture du 7e Congrès du Parti du travail en portant le destin et la dignité de la nation, c’est parce qu’il y a une confiance en nos patriotes et guerriers rouges scientifiques».

Tout en félicitant ces personnels pour le «grand succès» du lancement, Kim a indiqué que «votre sueur patriotique a été transformée en combustible et en poussée et le satellite du Juche a été mis en orbite dans l’espace au 0,001 mm près», en ajoutant qu’«il faudra prendre ce grand succès comme un tremplin pour une plus grande réussite et faire plus d’efforts dans la recherche scientifique pour lancer à l’avenir plus de satellites utilitaires du pays du Juche».

Le président du présidium de l’Assemblée populaire suprême, Kim Yong-nam, le directeur du bureau politique général des armées nord-coréennes, Hwang Pyong-so, le chef du cabinet gouvernemental (équivalent à Premier ministre) et d’autres hauts placés ont également assisté à l’évènement.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page