Go to Contents Go to Navigation

Exercices sud-coréano-américains pour lutter contre les sous-marins nord-coréens

Actualités 15.02.2016 à 10h29

SEOUL, 15 fév. (Yonhap) -- Le sous-marin à propulsion nucléaire américain de 7.800 tonnes USS North Carolina a participé à des exercices anti-sous-marins que la Corée du Sud et les Etats-Unis ont conjointement effectués du 13 au 15 février au large de la côte est de la péninsule coréenne, a fait savoir ce lundi la marine nationale.

Cette manœuvre qui a également mobilisé le Kim Jwa-jin, un sous-marin de 1.800 tonnes de la marine sud-coréenne, a visé à renforcer la capacité des marines des deux pays à faire face ensemble aux provocations nord-coréennes. «Les sous-marins des marines des deux pays ont amélioré leurs capacités à détecter, identifier, suivre et attaquer rapidement les sous-marins de l’ennemi à travers ces exercices», a déclaré la marine nationale.

Long de 115 mètres, l’USS North Carolina de classe Virginia est capable d’accueillir jusqu’à 130 membres d’équipage et est équipé de missiles de croisière Tomahawk d’une portée de 2.400 km et de torpilles Mark 48. Il peut naviguer à une vitesse de 46 km/h.

Les Etats-Unis avaient par ailleurs envoyé le 10 janvier dernier un bombardier B-52 dans le ciel de la péninsule coréenne quatre jours après que la Corée du Nord a effectué son quatrième essai nucléaire. Le déploiement de ces moyens stratégiques américains sur la péninsule coréenne s’inscrit dans le cadre d’une démonstration de force destinée à montrer la volonté ferme des Etats-Unis de dissuader la Corée du Nord de procéder à de nouvelles provocations.

En outre, les marines sud-coréenne et américaine mobiliseront chacune un Poseidon P-3 pour des exercices de lutte contre les sous-marins nord-coréens ce mercredi. Cet avion de patrouille maritime peut transporter des dispositifs de détection et des missiles anti-sous-marins et antinavires et d’attendre à une vitesse maximale de 900 km/h.

Les Etats-Unis projettent également d'envoyer le porte-avions polyvalent à propulsion nucléaire USS John C. Stennis (CVN-74) pour les grandes manœuvres militaires conjointes entre la Corée du Sud et les Etats-Unis du mois prochain.

«Les Etats-Unis continueront à déployer leurs principales armes stratégiques sur la péninsule coréenne à l’avenir pour envoyer un message d’avertissement contre les provocations nord-coréennes et réaffirmer leur engagement à défendre la Corée du Sud», a souligné un officiel de l’armée.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page