Go to Contents Go to Navigation

Rencontre demain entre vice-ministres des Affaires étrangères de Séoul et Pékin

Actualités 15.02.2016 à 16h24

SEOUL, 15 fév. (Yonhap) -- Les vice-ministres des Affaires étrangères de la Corée du Sud et de la Chine se rencontreront demain à Séoul afin de discuter de sujets d’actualité concernant les deux pays, a fait savoir ce lundi le ministère des Affaires étrangères.

Le vice-ministre des Affaires étrangères Lim Sung-nam rencontrera son homologue chinois Zhang Yesui lors du 7e dialogue stratégique entre les vice-ministres des Affaires étrangères des deux nations ce mardi, selon le ministère.

La réunion interviendra dans un contexte de refroidissement entre les deux pays à cause d'opinions divergentes sur la façon de traiter l'essai nucléaire et le lancement de missile à longue portée de la Corée du Nord. Zhang a été le premier officiel de haut niveau à se rendre en Corée du Sud après le quatrième essai nucléaire nord-coréen le 6 janvier.

La rencontre fournira une opportunité pour les deux côtés d'avoir des consultations de haut niveau en tête-à-tête sur des sujets sensibles comme le plan de Washington de déployer le système de défense antimissile à haute altitude THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) sur la péninsule et le niveau des sanctions contre Pyongyang.

«Les deux côtés tiendront un dialogue détaillé sur des sujets d'intérêt mutuel, dont les relations entre la Corée du Sud et la Chine, la situation politique sur la péninsule coréenne et les affaires régionales et internationales», a dit le ministère.

Ils «discuteront intensivement des réponses à l'essai nucléaire et au lancement de missile à longue portée», a-t-il déclaré. Lim et Zhang projettent d'échanger des opinions sur l'intensité et la direction des éventuelles sanctions internationales, dont la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) contre Pyongyang pour son dernier essai nucléaire et le lancement de fusée à longue portée, et de trouver un consensus sur le sujet.

Pékin a montré une attitude tiède sur les mouvements de la Corée du Sud et des Etats-Unis en vue d'imposer des sanctions plus dures à la Corée du Nord, en maintenant que le sujet nucléaire doit être résolu à travers «des dialogues et négociations».

La décision récente de Séoul et Washington de commencer des négociations officielles pour le déploiement du système avancé de défense antimissile américain sera également un sujet important de la rencontre. La Chine s’oppose avec véhémence au déploiement du THAAD sur la péninsule coréenne.

Le dialogue stratégique est une «chance pour des consultations générales sur les sujets liés à la péninsule coréenne et à la sécurité régionale», a dit un officiel du ministère. «Ce n'est pas pour un sujet spécifique en suspens.»

Zhang devrait arriver en Corée du Sud plus tard ce lundi pour cette rencontre. La Corée du Sud et la Chine ont lancé leur dialogue stratégique en décembre 2008. Depuis, ils ont tenu des sessions régulières à Séoul et Pékin.

La présidente Park Geun-hye a eu un entretien téléphonique avec le président chinois Xi Jinping le 5 février, qui a été suivi par des discussions par téléphone également entre le ministre des Affaires étrangères Yun Byung-se et son homologue chinois Wang Yi.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page