Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

«Déploiement rapide», le mot d’ordre des prochains exercices militaires américains avec Séoul

Actualités 16.02.2016 à 10h03

SEOUL, 16 fév. (Yonhap) -- Dans un contexte d’intensification des tensions sur la péninsule coréenne causée par le quatrième essai nucléaire de Pyongyang et son tir de fusée (missile à longue portée), les Etats-Unis se focaliseront pour leurs exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud prévus en mars et avril sur «le déploiement rapide des forces américaines dans la péninsule coréenne».

Un haut placé du gouvernement sud-coréen a confirmé que «les exercices militaires Key Resolve et Foal Eagle de cette année seront complètement différents des précédents». «En particulier, le déploiement rapide des forces américaines à l’étranger dans la péninsule coréenne sera l’objectif essentiel de ces exercices.»

Il a également détaillé que ce déploiement ne concernerait pas des unités d’une seule armée. Ces exercices viseront à déployer des armées mixtes, de la marine et de l’armée de l’air, selon un angle tridimensionnel.

Une autre source gouvernementale a noté que «ce sera plus facile pour comprendre comment les Etats-Unis mesureront le temps de déploiement durant ces exercices». «Cela reflète également la gravité des menaces nord-coréennes et la situation de provocations.»

Cette source a indiqué que «le nouveau déploiement de missiles Patriot (PAC-3) du 3 février dernier entre aussi dans le cadre des exercices de déploiement rapide des forces antimissiles américaines dans la péninsule coréenne». «Le volume des soldats et des armements américains sera la plus importante dans l’histoire.»

Le ministère de la Défense de Séoul avait déclaré qu’il y aurait 5.750 soldats américains de plus que l’année dernière alors qu’une unité d’un porte-avions puis 45 chasseurs seront rajoutés cette année. De plus, le navire amphibie de transport et furtif USS New Orleans (LPD 18) avec 7.000 soldats américains viendra en Corée pour les exercices conjoints des Marines, appelés Ssangyong, au début du mois de mars.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page