Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

THAAD : l'adjoint du chef de la diplomatie chinoise exprime son opposition à Séoul

Actualités 16.02.2016 à 15h44

SEOUL, 16 fév. (Yonhap) -- Zhang Yesui, le vice-ministre exécutif des Affaires étrangères de la Chine, en visite officielle à Séoul pour une rencontre avec son homologue sud-coréen, Lim Sung-nam, ce mardi a noté concernant le déploiement envisagé du système THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) en Corée du Sud que <<nous espérons que les parties concernées prendront des actions prudentes>>.

Les propos de Zhang ont été annoncés juste après la rencontre vice-ministérielle stratégique entre Séoul et Pékin tenue ce matin alors qu'il a confirmé que <<les deux parties ont discuté de la question du THAAD et (j'ai exprimé) l'opposition de la Chine>>.

L'expression des <<<Il est certain que la Chine n'a pas changé sa conviction de réaliser la dénucléarisation et la paix sur la péninsule coréenne>>, <<j'ai eu une discussion avec le vice-ministre Lim Sung-nam sur les relations entre la Chine et la Corée du Sud et les moyens de faire face à la situation actuelle de la péninsule coréenne de manières franche et constructive.>>

Tout en évitant de divulguer le contenu de la discussion engagée aujourd'hui à Séoul, Zhang a dit simplement que <<nous avons expliqué suffisamment notre position>>. De son côté, Lim Sung-nam a ajouté que <<les deux parties ont eu un consentement sur la nécessité d'avoir des sanctions fortes et efficaces concernant le niveau de la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies>>.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page