Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le vice-ministre des A.E. espère que la nouvelle motion américaine servira de leçon à Pyongyang

Actualités 17.02.2016 à 22h27

SEOUL, 17 fév. (Yonhap) -- Le vice-ministre des Affaires étrangères Lim Sung-nam a dit espérer ce mercredi que la nouvelle motion américaine appelant à des sanctions contre la Corée du Nord lui fera réaliser que ses provocations ont un prix, a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

Lim a fait cette remarque lors de sa rencontre avec deux membres du Congrès américain, le sénateur républicain Robert Wittman et la démocrate Madeleine Bordallo. Le vice-ministre a ajouté que leur visite en tant que membres de la Commission des forces armées de la Chambre des représentants est très opportune vu la paysage sécuritaire régional actuel, a indiqué le ministère dans un communiqué.

La Chambre des représentants a adopté vendredi le «North Korea Sanctions Enforcement Act of 2016» 408 votes contre 2, dans une démonstration d'entente bipartite en faveur d'une réponse forte à l'essai nucléaire du 6 janvier et au tir de missile du 7 février.

La loi entrera en vigueur dès qu'elle sera signée par le président américain Barack Obama.

«Le vice-ministre Lim a dit qu'il s'attend à ce que cette loi, à travers la mise en place de mesures spécifiques, montre clairement à la Corée du Nord que les provocations sont suivies de punitions», selon le ministère.

Wittman a indiqué qu'il espère que la passage de la loi au Congrès contribuera à ce que le Conseil de sécurité des Nations unies élabore une résolution assortie de lourdes sanctions.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page